Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

La fête du Mawlid à l'Institut des Cultures d'Islam

Rédigé par Anissa Ammoura | Mardi 10 Mars 2009

Célébrée ou non dans le monde musulman, la fête du Mawlid Al-Nabawi est un moment spirituel important pour les croyants puisqu'elle commémore la naissance du prophète. Introduite au IVème siècle par les Fatimides, elle donne lieu aujourd'hui en France à quelques manifestations officielles bien qu'elle suscite encore quelques réticences au sein de la communauté musulmane. L'Institut des Cultures d'Islam (ICI), en partenariat avec l'association Isthme, ont choisi de lui consacrer ce samedi 14 mars, une journée festive et familiale placée sous le signe de la vie du prophète. Plusieurs activités culturelles seront proposées au public, dès le plus jeune âge.



© freenah
© freenah
Pour le Mawlid 2009, la célébration de la naissance de Muhammad, prophète de l’Islam, l’Institut des Cultures d’Islam (ICI) propose samedi 14 mars une journée « festive et familiale », avec des activités tout public, autour de la vie du prophète. C’est la première fois qu’un évènement aussi complet est programmé à l’Institut pour cette occasion, en dehors d’une soirée musicale organisée deux ans auparavant.

La fête du Mawlid Al-Nabawi, dite Mawlid ou Mouloud, est l’occasion de diverses manifestations dans le monde musulman, mais aussi en France. Dans certains pays, elle donne même lieu à un jour férié, tandis que dans d'autres, la pratique est tolérée sans être acceptée car le Mawlid y est considéré comme une « innovation » n'existant pas au temps du prophète. En effet, cette célébration populaire n'a été introduite par les Fatimides qu'au quatrième siècle de l’Hégire.

Pour Moudrik Modderman, membre de l’association Isthme qui co-organise la journée, il s’agit d’inscrire cet « anniversaire » pour marquer culturellement, un évènement spirituellement important.

« C’est un hommage au prophète. Je sais que certains musulmans contestent cette fête mais notre but est de rappeler qui il était, ce qu’il a apporté, sa dimension et son message » explique Moudrik Modderman, « Mon épouse et moi trouvions important qu’il y ait pourtant une transmission symbolique des fêtes musulmanes à nos enfants. Or il n’y avait rien d’organisé pour les plus jeunes à l'occasion du Mawlid (…). Le but est de prendre des symboles pour que les enfants comprennent que cette fête fait partie de notre culture et pourquoi on la célèbre. L’idée est vraiment de s’approprier cette fête et de créer l’évènement » indique t-il.

L'ensemble Safa
L'ensemble Safa

Vie du prophète

Ainsi, des activités, en lien avec la vie du prophète, seront proposées par tranche d’âge dès 14h, dans les différentes salles de l’Institut. Des contes et des anecdotes « tout public » sont prévus, racontant « les signes annonciateurs de la naissance de Mohammed, de sa mission prophétique et les épisodes de la vie du prophète Muhammad de la Mecque vers Médine ». Les plus petits – dès 3 ans- profiteront d’ateliers de peinture et de bricolage autour de l’histoire de la vie du prophète. Les plus de 6 ans assisteront à un exposé sur le calendrier lunaire et un atelier sur les phases de la lune. Tous ces ateliers seront animés par des membres de l’association Isthme.

« J’expliquerai ce qu’est un mois lunaire, la différence entre calendrier solaire (grégorien) et le calendrier lunaire (hégirien) et donc pourquoi les fêtes musulmanes sont décalées chaque année » précise Moudrik Modderman, qui est aussi professeur de micro-électronique « Nous avons choisi la lune car elle est un symbole fort en Islam ». Et peu importe pour l’association si cela dépasse quelque peu le cadre du Mawlid.

Le public – à partir de 12 ans - pourra aussi s’attarder sur l’atelier de calligraphie et celui du Slam. Pour cette dernière activité, les participants devront écrire des textes inspirés par le Mawlid et "slammeront" à 18h devant un jury qui récompensera ensuite le meilleur slam. Selon les organisateurs, cet exercice s’inspire du « Souk Okadh », où les poètes s’affrontaient dans des combats lyriques à la Mecque. La journée se clôturera, vers 19h, par un concert de l’ensemble Safa, qui interprètera des chants soufis.

Bien que les premiers concernés soient les personnes de confession musulmane, l’évènement est ouvert à tous, ce que confirme directrice de l’ICI, Véronique Rieffel, « musulmans et non musulmans peuvent apprécier cette fête, au-delà de l’appartenance religieuse ». Pour elle, « au-delà du nombre de visiteurs, la journée sera réussie dans la diversité des publics, musulmans, pratiquants ou non, parisiens, enfants, adultes, habitants du quartier de la Goutte d’Or ou d’ailleurs ». La seule barrière sera celle de la capacité d’accueil de l’Institut, de 200 personnes.





Institut des Cultures d’Islam (ICI), 19-23 rue Léon, Paris 18ème arrondissement. Tel : 01 53 09 99 80. Ouvert au public du mardi au samedi de 14h à 20h. Métros : Château rouge, Marcadet-Poissoniers, Marx Dormoy. Entrée libre et gratuite. Petite restauration proposée sur place.


Programme complet sur : Samedi 14 mars de 14h à 20 h : autour de la célébration du Mawlid 1430- 2009


Voir aussi : Bonne fête de Mawlid Al-Nabawi




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu