Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La fête des mères n'est pas contraire à la Charia, selon une fatwa

| Lundi 26 Mai 2008



La fête des mères n'est pas contraire à la Charia, la législation islamique, selon une fatwa, un avis religieux, reprise par le site officiel des fatwas en Egypte.
Cette fête, d'origine païenne, était célébrée dimanche dans de nombreux pays occidentaux et quelques pays arabes, comme l'Egypte, ainsi qu'à d'autres dates ailleurs dans le monde arabo-musulman.
Pour dar al-Ifta, la "maison des fatwas", célébrer la fête des mères n'est pas "haram", interdit aux yeux de l'Islam, car elle est conforme à "l'obéissance obligatoire des enfants à leurs parents" prescrite dans le Coran.
De plus, selon cette fatwa élaborée récemment, le prophète Mohammed avait lui-même "visité la tombe de sa mère Amina" et "personne ne l'avait vu pleurer davantage que ce jour".
"Il faut rejeter des innovations quand elles sont en contradiction avec la charia", ce qui n'est donc pas le cas avec la fête des mères, conclut cette fatwa.
La fête des mères n'est pas contraire à la charia, la loi islamique, selon une fatwa, un avis religieux, reprise par le site officiel des fatwas en Egypte.
Cette fête, d'origine païenne, était célébrée dimanche dans de nombreux pays occidentaux et quelques pays arabes, comme l'Egypte, ainsi qu'à d'autres dates ailleurs dans le monde arabo-musulman.





Loading














Recevez le meilleur de l'actu