Connectez-vous S'inscrire






Religions

La conversion : thème de la 54ème édition du pardon islamo-chrétien

Rédigé par Anissa Ammoura | Vendredi 25 Juillet 2008

Le hameau des Sept Saints, au village du Vieux-Marché, dans les Côtes d'Armor accueille les 26 et 27 juillet le pardon Islamo-Chrétien "La légende des Sept saints dormants d’Ephèse" comme chaque dernier week-end de juillet depuis 1954. Le thème de cette année porte sur "La conversion dans un monde pluriculturel". Un chrétien, Le père Christophe Roucou, secrétaire national du service catholique pour les relations avec l’islam (SRI), un musulman, Ghaleb Bencheikh, président de la conférence mondiale des religions pour la paix, et un athée, le sociologue Gérard Prémel* y sont attendus.



Hind, une jeune femme musulmane et marocaine, en pleine lecture de la sourate 18 lors de la descente à la fontaine pour le pélerinage 2005
Hind, une jeune femme musulmane et marocaine, en pleine lecture de la sourate 18 lors de la descente à la fontaine pour le pélerinage 2005
Ce weekend des 26 et 27 juillet a lieu la 58ème édition du pardon Islamo-chrétien à Vieux-Marché dans les Côtes d’Armor, sur la côte nord de la Bretagne. Cet emplacement n’est pas anodin puisque le hameau des Sept Saints, voisin du Vieux-Marché, où se déroulera une partie de la manifestation tire son nom de la légende des « Sept Dormants d’Ephèse » dont le lien avec la sourate 18 du Coran a été établi par plusieurs intellectuels. Louis Massignon, professeur au collège de France, prêtre de l’église Melkite et orientaliste français (1883-1962) en fait partie. Pour lui, les Sept Dormants – ces martyrs chrétiens d’Éphèse emmurés vivants en 250 après Jésus-Christ – sont bel et bien les « Gens de la Caverne » évoqués dans la sourate 18 du Coran. Il initie donc en 1954 le pèlerinage islamo-chrétien en invitant des musulmans au traditionnel pardon célébré depuis des siècles en l’honneur des Sept Saints, afin que les chrétiens découvrent que le Coran met en valeur des saints martyrs chrétiens.

En plus d'une formation philosophique et théologique, Ghaleb Bencheikh est aussi physicien.
En plus d'une formation philosophique et théologique, Ghaleb Bencheikh est aussi physicien.

La Bretagne, lieu du débat interreligieux

Le thème du pélerinage portera cette année sur "la conversion dans un monde pluriculturel, Est-elle une occasion de conflit ou une chance de dialogue accru ?". Pour esquisser une réponse, le père Christophe Roucou, secrétaire national du service catholique pour les relations avec l’islam (SRI), et Ghaleb Bencheikh, président de la conférence mondiale des religions pour la paix et animateur de l’émission Islam sur France 2. Ce dernier n'en est pas à sa première intervention puisqu'il est venu au Pardon des Sept Saints une dizaine de fois au cours du week-end, « C’est devenu une habitude » explique t-il à Saphirnews. Pour lui, le réel but de cette manifestation c’est la présence des gens, le dialogue.
En ce qui concerne le thème du débat, la conversion dans un monde pluriculturel, Ghaleb Bencheikh pense que « cela relève de la liberté de conscience. Aucune âme n’est comptable d’une autre. On n’est pas censeur de la conscience d’autrui. Je suis étonnée de voir que les gens s’attristent de voir la conversion de leurs coreligionnaires ». Faisant notamment référence aux condamnations récentes d’algériens convertis au christianisme, « Nous autres musulmans devons avoir une certaine lucidité, sérénité par rapport à ces questions. Ces questions de vérité nous dépassent. Nous n’en sommes pas les seuls dépositaires » commente t-il.
La première journée développera ce débat universel mais sera aussi l'occasion de visionner film et diaporama, de chiner dans un vide grenier et de se retrouver le soir dans la chappelle pour la grande messe traditionnelle, suivie de la procession, du Tantad (feu de joie) et d'un Fest Noz, une fête traditionnelle bretonne. Les temps forts du deuxième jour sont la messe du pardon et la lecture de la sourate 18 les "Gens de la Caverne" autour d'une fontaine. Prières, repas, collations, jeux, animations diverses sont aussi au programme. Ghaleb Bencheikh qualifie ce rassemblement spirituel de « dialogue d'amitié pour construire une société fraternelle », et redéfinie contre toute attente la région d'accueil : « La terre de Bretagne n’est plus celle d’une seule religion. Elle est devenue le lieu du débat interreligieux, qu’il soit islamo-chrétien ou même judéo-chrétien. »





Programme complet et renseignements pratiques : Le pélerinage Islamo Chrétien


* Enseignant-chercheur à Paris VIII, Rennes UU et AREAR-Bretagne, militant pour la paix et l'équité depuis son adolescence. Il a dirigé la revue culturelle bretonne Hopala ! La Bretagne au monde de 2002 à 2007.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu