Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Suisse accueille des ados coptes condamnés en Egypte pour « insulte à l'islam »

Rédigé par Samba Doucouré | Mercredi 7 Septembre 2016



De gauche à droite : Moller Yasa, Klenton Faragalla, Bassem Younan and Albir Shehata à l’aéroport Ataturk d’Istanbul. © Morning Star News
De gauche à droite : Moller Yasa, Klenton Faragalla, Bassem Younan and Albir Shehata à l’aéroport Ataturk d’Istanbul. © Morning Star News
Albir, Klenton, Moller et Bassem ont obtenu un sauf-conduit pour la Suisse. L'avion de ces quatre adolescents coptes de 15 à 17 ans a atterri à Zurich le 1er septembre. Leurs péripéties ont démarré au mois de mai 2015 lorsque ces jeunes s’étaient amusés à tourner en dérision les membres de l'organisation Etat islamique, avaient-il fait valoir plus tard devant la justice. Tandis que l’un faisait semblant de prier, un autre faisait mine de l’égorger.

Cependant, les autorités judiciaires ont interprété leur mise en scène comme une insulte à l'islam. La (très courte) vidéo amateur, filmé avec un téléphone portable par un de leur enseignant lors d’un voyage scolaire, avait alors provoqué un scandale. Une rumeur selon laquelle un Coran avait été profané et que la vidéo ne serait qu’un extrait d’un film anti-islam plus long va circuler. Les jeunes garçons sont arrêtés avant de passer 50 jours en détention pendant lesquelles ils racontent avoir été victimes de mauvais traitements de la part des détenus et des gardiens.

En février dernier, le tribunal de Minya a prononcé une sentence de cinq ans d’emprisonnement pour blasphème à l'encontre des adolescents, qui ont obtenu l'appui de L’ONG Human Rights Watch.

En avril, ils réussissent à s’enfuir en Turquie. « Les conditions de leur fuite ne peuvent être publiées pour des raisons de sécurité », précise Morning star news qui avait pu interroger les jeunes garçons. Grâce à l’appui d’organisations chrétiennes, ils ont obtenu le droit d’asile et un visa pour la Suisse. « Des pays ont joué la montre, d'autres ont refusé. Seule la Suisse a dit oui très vite », a confirmé Daniel Hoffman du Middle East Concern (MEC). L'association basée à Londres, qui vient en aide aux chrétiens persécutés au Proche-Orient, a pris en charge les quatre jeunes coptes.

Le Réseau évangélique suisse, via son groupe de travail pour la liberté de religion, a défendu leur dossier. Deux familles de l'Oberland bernois ont, à l'appel du réseau, accepté d'accueillir les ados au sein de leur foyer. Ces derniers devraient pouvoir obtenir l'asile en Suisse.

Lire aussi :
Egypte : des ados coptes moquant Daesh emprisonnés pour blasphème
Un ministre égyptien viré pour blasphème envers le Prophète Muhammad
Accusé de blasphème envers l'islam, un clip de Katy Perry modifié
Des musulmans au secours d’une église copte du Caire
Les Coptes d’Egypte : passer de la colère à l’engagement civique
Le sort des chrétiens d'Orient dans le monde arabe
Les démolitions punitives de maisons par Israël dénoncée par Human Rights Watch






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu