Connectez-vous S'inscrire






Religions

La RAMN, ou le « mini-Bourget » du Nord

Rencontre

Rédigé par Leila Belghiti | Samedi 7 Mars 2009

La 3e édition de la Rencontre annuelle des musulmans du Nord (RAMN) a battu son record de fréquentation samedi 28 février, avec près de 2 000 visiteurs, à Lille Grand Palais. Organisée par l’UOIF et la Ligue islamique du Nord, la RAMN est devenue pour ainsi dire l’événement annuel incontournable pour les musulmans de la région.



La RAMN est une excellente opportunité pour nombre de commerces spécialisés.
La RAMN est une excellente opportunité pour nombre de commerces spécialisés.
« Quelle place pour les valeurs morales dans nos sociétés modernes ? », telle était la thématique générale de la journée. Læticia, jeune maman , a reçu l’information par texto : « Le sujet est très intéressant, car il ne concerne pas uniquement les musulmans. » Ponctuée par des conférences, des chants et des débats, la rencontre fut aussi l’occasion pour les visiteurs de faire des achats et de s’informer auprès de diverses associations (humanitaires, étudiantes, culturelles, etc.). Pour Meriem, enseignante, c’est « l’occasion de retrouver d’anciennes connaissances », et pour ses enfants de « vivre une ambiance de fraternité et de chaleur humaine entre les gens de la communauté ».

Seul bémol : l’absence de l’invité phare de la rencontre, Cheikh Abdallah Basfar, a fait quelques déçus. Une absence à laquelle s’ajoute celle de l’intellectuel Tariq Ramadan, qui a pu, quant à lui, intervenir en direct de Londres par visioconférence.

Soirée de clotûre avec le groupe El Itissam.
Soirée de clotûre avec le groupe El Itissam.

Une rencontre placée sous le signe de la Palestine

Écharpes, tee-shirts, affiches... la Palestine était partout à l’honneur, et le groupe palestinien Al Itissam anima une soirée bon enfant. Salah Eddine Benzine, du Secours islamique, est enchanté par le public lillois : « C’est l’une des régions les plus engagées de France [sur la question palestinienne] ; il y a un travail de proximité très important ici. À action positive, réponse positive ! »

Amar Lasfar, président de la Ligue islamique du Nord et du CRCM Nord-Pas-de-Calais, le sait mais craint l’amalgame : « C’est une affaire coloniale et non caritative. » De nombreuses associations pour la défense des droits aux Palestiniens étaient présentes, et ont pu présenter au public, à l’instar d’Olivia Zemor (CAPJPO), leurs divers moyens d’action.


Table-ronde : Gaza et la conscience collective.
Table-ronde : Gaza et la conscience collective.

RAMN 2009 : un enjeu politique ?

Selon les organisateurs, l’atmosphère de la rencontre était plutôt calme cette année, contrairement à l’an passé, qui avait vu défiler bon nombre de personnalités politiques, élections municipales oblige. Pas d’intervention publique lors de cette troisième RAMN, dans une région à forte majorité socialiste. À l’ombre des élections européennes, l’occasion était pourtant à saisir.

Reste à savoir si la communauté musulmane est assez sensibilisée sur la question. Lors d’un court passage à la tribune, Ali Rahni, acteur associatif et quatrième tête de liste chez les Verts pour les européennes, déplore l’absence d’engagement politique : « Nous sommes uniquement réactifs », regrette-t-il.

Ce « mini-Bourget » aura été pour Samira et son frère un avant-goût de la Rencontre annuelle des musulmans de France, qui se tiendra du 10 au 13 avril 2009, au parc d’exposition Paris-Le Bourget. Y seront-ils ? « Insha Allah ! »




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu