Connectez-vous S'inscrire






Archives

La Mecque, une cible potentielle selon Tancredo

Rédigé par Rakho Mom Assmaâ | Mercredi 20 Juillet 2005

Selon Al Jazeera, la chaîne qatarie d’information en continue, les représentants de la communauté musulmane des Etats-Unis sont en colère. Les propos du député républicain Thomas Tancredo en sont la cause principale. Celui-ci aurait en effet préconisé la destruction des lieux saints de l’Islam, et en particulier La Mecque, si son pays était à nouveau touché par des attaques telles que celles du 11 septembre 2001.



Selon Al Jazeera, la chaîne qatarie d’information en continue, les représentants de la communauté musulmane des Etats-Unis sont en colère. Les propos du député républicain Thomas Tancredo en sont la cause principale. Celui-ci aurait en effet préconisé la destruction des lieux saints de l’Islam, et en particulier La Mecque, si son pays était à nouveau touché par des attaques telles que celles du 11 septembre 2001.

 

 

C’est lors d’un débat télévisé jeudi dernier dans l’Etat de Floride que Thomas Tancredo, député de l’Etat du Colorado, aurait émis cette hypothèse. Il répondait ainsi à une question du présentateur qui lui demandait quelle pourrait être la réponse des Etats-Unis si le pays était attaqué de la part de « musulman extrémistes fondamentalistes ».

 

Le Conseil des relations américano-islamiques, présenté comme étant la plus puissante organisation de défense des droits des musulmans aux Etats-Unis, ne souhaite pas laisser passer de tels propos qu’elle considère comme dangereux. Et c’est dans cette optique qu’elle a exprimé sa volonté de voir le député s’expliquer sur ses déclarations.

 

M. Tancredo aurait ainsi déclaré qu’une des réponses possibles à une éventuelle attaque terroriste serait « la destruction de leurs lieux saints », à savoir ceux de l’Islam, acquiesçant ensuite en réponse à la question du journaliste qui lui demandait si cela signifiait la destruction de La Mecque par exemple.

 

Dans un communiqué diffusé dimanche, le député s’explique en avançant que « parmi les différentes options qui se présentent à nous afin d’empêcher toute attaque éventuelle existe celle d’exprimer clairement notre possibilité de détruire ces lieux ».

 

Les représentants de la communauté musulmane ont demandé au parti républicain du Colorado en particulier et des autres Etats américains en général, de condamner de tels propos tenus par l’un des leurs. De plus, ces mêmes représentants demandent au député incriminé de présenter officiellement ses excuses à la communauté musulmane.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu