Connectez-vous S'inscrire






Archives

La Mauritanie dans l’expectative

Rédigé par Rakho Mom Assmaâ | Mercredi 3 Août 2005

Des éléments de la garde présidentielle mauritanienne se sont postés ce matin en plusieurs points stratégiques de la capitale Nouakchott. Selon l’agence France Presse, ce sont des officiers de la garde présidentielle qui seraient en passe d’opérer un coup d’état en Mauritanie. Des tirs à l’arme lourde ont été en outre entendus ce matin tôt dans la capitale, tandis que les putshistes occupaient l’état-major, la radio et la télévision nationales. Ces événements majeurs ont eu lieu en l’absence du président mauritanien, en déplacement en Arabie Saoudite afin d’assister hier aux obsèques du roi Fahd.



 

Des éléments de la garde présidentielle mauritanienne se sont postés ce matin en plusieurs points stratégiques de la capitale Nouakchott. Selon l’agence France Presse, ce sont des officiers de la garde présidentielle qui seraient en passe d’opérer un coup d’état en Mauritanie. Des tirs à l’arme lourde ont été en outre entendus ce matin tôt dans la capitale, tandis que les putshistes occupaient l’état-major, la radio et la télévision nationales. Ces événements majeurs ont eu lieu en l’absence du président mauritanien, en déplacement en Arabie Saoudite afin d’assister hier aux obsèques du roi Fahd.

 

 

C’est à l’aube de ce mercredi 3 août qu’a débuté le coup d’état militaire toujours en cours actuellement en Mauritanie. Des tirs à l’arme lourde ont été entendus dans la capitale Nouakchott, peu après la prise de contrôle par les putshistes de plusieurs points stratégiques. L’état-major, la radio et la télévision nationales ont en effet été occupés, tandis que l’aéroport a été fermé au trafic civil.

 

Selon le journaliste mauritanien Mahmoudi Mohammed, qui s’est adressé à la télévision qatarie Al Jazeera, les dirigeants de la tentative de putsh ne sont autres que le chef de la garde présidentielle, le général Mohammed ould Abdelaziz, ainsi que le directeur de la sécurité nationale, le général Aala ben Mohammed Fal. Un communiqué ne devrait pas tarder à être diffusé à la télévision nationale concernant le coup d’état.

 

Le chef d’état-major, le général Larbi ould Jadin, ainsi que le chef de la gendarmerie nationale, le général sidi ould Riha auraient été arrêtés et faits prisonniers par les putschistes.

 

Le coup d’état de ce matin a eu lieu en l’absence du président mauritanien Moawiya ould Taya. Ce dernier se trouvait en déplacement en Arabie Saoudite afin d’assister aux obsèques du défunt roi Fahd. Selon l’agence de presse Reuters, le président mauritanien serait arrivé en provenance d’Arabie Saoudite et son avion se serait posé à Niamey, capitale du Niger.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu