Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Ligue arabe donne un ultimatum à la Syrie

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 17 Novembre 2011



Depuis la réunion de la Ligue arabe à Tanger mercredi 16 novembre, les responsables arabes ont donné trois jours à la Syrie pour « arrêter la répression sanglante » et menacer Damas de « sanctions économiques ». Samedi dernier, l'organisation avait déjà, pour la première fois, pris des mesures pour isoler la Syrie au niveau international. La Ligue arabe a regretté l’entêtement du pouvoir syrien et souhaité mettre en œuvre son plan de sortie de crise qui prévoit notamment un pluralisme politique et la fin des violences.

La France et le Maroc ont rappelé, mercredi 16 novembre, leur ambassadeur de Syrie, suite à des excès de violence. « Le peuple syrien va gagner son combat et la France continuera à tout faire pour l’y aider», a précisé Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères. Il a également annoncé un plan de travail de « l’Assemblée générale (des Nations unies) avec la Ligue arabe pour faire adopter un projet de résolution condamnant le régime du président Bachar al-Assad ».

Le départ de ces ambassadeurs s’est fait malgré la libération par Damas de 1 180 détenus impliqués dans les « évènements ». Alain Juppé avait alors jugé le geste « insuffisant ».

Lire aussi :
Syrie : la diplomatie européenne appelle à l'action
Syrie : un gouverneur limogé
Syrie : Al-Assad promet des réformes mais s'accroche au pouvoir




Loading












Recevez le meilleur de l'actu