Connectez-vous S'inscrire






Archives

La Grèce en proie aux flammes

| Lundi 27 Août 2007

Après trois jours d'incendies sans précédent en Grèce, le pays compte déjà plus de 60 morts et une dizaine de disparus. Et les vents violents attisent les flammes. L'état d'urgence a été décrété et la plupart des incendies auraient des origines criminelles.



La Grèce en proie aux flammes
Ce lundi 27 août, de nombreux renforts sont attendus en Grèce, principalement européens et israéliens, afin de venir en aide aux sinistrés qui subissent des feux de forêts sans précédent depuis un siècle et demi et qui ont déjà engendré la mort de 63 personnes. L'état d'urgence a été décrété ainsi qu'un deuil national de trois jours.

La région la plus touchée se situe dans le Péloponnèse, province qui a vu périr 57 personnes tandis que des centaines de maisons ont brûlé. Les habitants de la région ont du fuir les flammes et se réfugier dans les écoles, hôtels et autres hôpitaux.

Le site antique d'Olympie, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, a été sauvé in extrêmis par les pompiers et les avions bombardiers d'eau, alors qu'il était encerclé par les flammes. "Nous sommes au bord de la catastrophe nationale, c'est sans précédent" a déclaré le porte-parole des pompiers, Nikolaos Diamantis.

Mais pour le Premier ministre conservateur Costas Caramanlis, "que tant de feux se soient déclarés en même temps dans tant d'endroits ne peut pas être le fruit du hasard". Et il dénonce l'origine criminelle de ces feux. D'ailleurs le gouvernement grec a offert un millions d'euros à qui aiderait à l'arrestation des pyromanes. L'opposition de gauche socialiste dénonce quant à elle des manoeuvres visant à faire oublier la désorganisation et le manque de prévention.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu