Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

La Grande Mosquée de Paris s’insurge contre la profanation du carré militaire musulman de Carcassonne

Rédigé par Dalil Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris | Dimanche 18 Septembre 2011



La Grande Mosquée de Paris, qui fut fondée au lendemain du sacrifice de milliers de musulmans morts pour la France, notamment lors de la Bataille de Verdun en 1916, s’insurge avec véhémence et profonde indignation contre les actes récents de profanation de tombes de soldat musulmans morts durant la Première guerre mondiale et inhumés dans le carré militaire du cimetière Saint-Michel de Carcassonne.

Les trop nombreuses profanations de stèles funéraires militaires musulmanes montrent avec quelle constance et quelle haine les auteurs de ces profanations méprisent tous ceux qui ont tout donné pour la Nation y compris leur vie.

Ce climat est insupportable et attendons une prompte réaction des autorités de l’Etat afin de punir les auteurs de tels actes et de tout faire pour empêcher leur renouvellement.

La Grande Mosquée de Paris, qui a obtenu de l’Etat la construction à Verdun d’un Mémorial militaire pour les soldats musulmans morts durant la Grande Guerre, inauguré par le Président de la République M. Jacques Chirac en juin 2006, poursuit ses efforts de mémoire en prévoyant à Paris un site mémoriel dans son enceinte même qui permettra aux familles musulmanes de s’associer aux cérémonies militaires de commémoration de la Signature de l’Armistice de 1918 et celle de la Victoire des Alliés du Mai 1945, en espérant du Ministère concerné la possibilité d’inscrire les noms des soldats musulmans morts pour la France et jusqu’ici quasiment ignorés.

Paris, dimanche 18 septembre 2011

Docteur Dalil BOUBAKEUR
Recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu