Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La France a renoué le contact avec les Farc

| Jeudi 19 Juin 2008



La France est parvenue à renouer le contact, interrompu depuis plusieurs semaines, avec la nouvelle équipe dirigeante de la guérilla colombienne des Farc, qui détient l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, a-t-on appris jeudi de source proche de l'Elysée à Paris.

«Nous avons multiplié les initiatives pour renouer le dialogue avec la nouvelle équipe dirigeante des Farc (...) nous avons réussi, nous le pensons, à renouer un dialogue avec certains des membres du secrétariat des Farc», a indiqué cette source sous couvert de l'anonymat.

«Nous continuons (nos efforts), mais dans la discrétion», a-t-elle ajouté.

Avec la mort en mars du numéro 2 des Farc Raul Reyes, abattu lors d'une opération de l'armée colombienne sur le territoire de l'Equateur voisin, la France avait perdu son principal interlocuteur au sein de la direction de la guérilla colombienne.

Interrogée sur l'état de santé d'Ingrid Betancourt, la source proche de l'Elysée a indiqué, sur la foi d'indications non recoupées, que l'otage franco-colombienne était toujours en vie.

«Toutes les indications que nous avons confirment qu'elle est en vie. Les témoignages qu'on a reçus montrent que son état de santé est mauvais, mais pas dramatique. Je le dis avec une extrême prudence parce que tout ça nous parvient non recoupé et de façon relativement indirecte», a précisé la même source.

Ingrid Betancourt, enlevée en 2002, fait partie d'un groupe de 39 otages dont les Forces armées révolutionnaires de Colombie proposent la libération contre celle de 500 guérilleros emprisonnés.

Ces otages sont pour la plupart des policiers et militaires colombiens, ainsi que trois Américains, capturés en 2003 alors qu'ils effectuaient une mission anti-drogue pour le gouvernement des États-Unis.





Loading














Recevez le meilleur de l'actu