Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La France a 'bombardé' les rebelles

| Mardi 5 Février 2008



Mardi, le principal chef de la rébellion tchadienne, le général Mahamat Nouri, a affirmé que l'aviation française avait "bombardé" les positions des rebelles pour protéger le régime du président Idriss Deby Itno.

Le général Nouri a affirmé que la radio Europe 1 que "l'aviation nous a bombardés depuis hier matin jusqu'à ce matin une heure du matin". Interrogé pour savoir si la rébellion était en mesure de lancer une nouvelle offensive contre les forces du président Deby et prendre la capitale N'Djamena, il a répondu: "Absolument. C'est certain, sans l'armée française oui". "Nous sommes en mesure de lancer une nouvelle offensive", a-t-il aussi assuré.

"Compte tenu de la résolution qui a été prise hier par les Nations unies donnant mandat à la France d'intervenir pour protéger le régime, nous serons amenés à prendre des nouvelles dispositions", a-t-il aussi dit, sans plus de précisions.

La France a adressé lundi soir une mise en garde directe aux rebelles, en déclarant par la voix de son ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, espérer "ne pas avoir à intervenir plus avant" militairement.

Dimanche soir, les rebelles se sont retirés de N'Djamena et l'armée semblait avoir repris le contrôle de la situation.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu