Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss

Sur le vif

L’intégration de la finance islamique en Afrique de l’Ouest en marche

Rédigé par La Rédaction | Lundi 17 Septembre 2012

           


La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) s’est fixée pour objectif d’améliorer le cadre existant de la finance islamique dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), rapporte lundi 17 septembre l’Agence de presse africaine (APA).

La BCEAO a en effet signé, le 7 septembre à Dakar, un protocole d'accord avec la Banque islamique de développement (BID) afin de bénéficier de l'assistance technique de cette institution et promouvoir la finance islamique dans les Etats membres de l’UEMOA.

« Tenant compte de la forte croissance de la finance islamique dans le monde, la BCEAO s’est fixée pour objectif d’améliorer le cadre existant, de façon à renforcer le développement de ce secteur dans l’UEMOA, en complément au système financier conventionnel », avait-elle fait savoir dans un communiqué rendu public le 12 septembre.

La BID facilitera également « la coopération et les échanges entre la BCEAO et les institutions chargées de développer les standards de l’industrie de la finance islamique » et apportera « son appui à la Banque Centrale, notamment dans la conduite des réformes pour le développement de la finance islamique dans l’UEMOA », indique-t-elle.

Lire aussi :
Halal : Al Farooj s’installe en France grâce à la finance islamique
La finance islamique fait ses premiers pas en Tunisie
Finance islamique : un secteur en pleine expansion pour 2012
L’AFD s’ouvre à la finance islamique
Pourquoi la finance islamique peine à démarrer au Maghreb ?




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Le Coran et laSunna n''ont interdit que l''intérêt usuraire et non tout intérêt, les ulémas se sont encore trompés le 24/12/2012 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Coran et la Sunna condamnent uniquement l’intérêt usuraire (riba) et non tout intérêt. Donc, les oulémas se sont encore trompés. Les banques islamiques ne le sont que de nom. Mohamed (saws) antiicipé sur la démonétisation de l’or et l’émission inflationniste de billets de banque
Allahou Akbar
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Le Coran interdit catégoriquement l'usure (riba) qui est un des plus grands péchés par son caractère abominable Même la législation en France, tirée du droit musulman sous Napoléon Bonaparte, converti à l’Islam avant sa mort en prison, a prohibé tout taux d'intérêt usuraire. Rappelons au passage que le poète HUGO aussi était converti à l'islam (consulter nos articles sur Internet à ce sujet). Un peu partout dans le monde, y compris dans l’espace UEMOA, les banques centrales fixent le taux usuraire d’intérêt prohibé aux banques commerciales
A propos de l’usure (riba), voici ce que Dieu a décrété dans le Coran S 2 : La vache (Al-Baqarah), V 275 - 279.
« Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent : « Le commerce est tout à fait comme l'intérêt » Alors que ALLAH a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a a...  

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading



Inscription à la newsletter




En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Depuis lundi 7 juillet, la bande de Gaza vit sous la peur constante des bombes israéliennes. En plein mois du Ramadan, l'heure est à l'urgence aussi bien humanitaire que politique. Les bilans humain et matériel s’alourdissent d'heure en heure à Gaza. Suivez ici l'évolution des événements à Gaza en temps réel. Retour sur les principaux faits de la semaine.





L'actu vue par Yace