Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'imam de Vénissieux condamné en appel

| Mardi 20 Novembre 2007



Chellali Benchellali, ancien imam de Vénissieux (Rhône) et expulsé vers l'Algérie en septembre 2006, a été condamné lundi à cinq ans d'emprisonnement ferme par la Cour d'appel de Paris dans l'affaire dite des filières tchétchènes. La cour a délivré un mandat d'arrêt et prononcé une interdiction définitive du territoire français (IDTF).

L'imam avait écopé, en première instance, de deux ans de prison dont six mois avec sursis. Il avait fait appel, mais son cas n'avait pas été traité par la Cour d'appel en même temps que les autres, car elle estimait qu'il devait être présent pour se défendre.

Le tribunal correctionnel avait condamné son fils aîné Menad Benchellali à dix ans d'emprisonnement. Il n'a pas fait appel. Son deuxième fils, Hafed Benchellali s'étant désisté de son appel, sa condamnation à quatre ans de prison est aussi devenue définitive.

Son épouse, Afsa, condamné en première instance à deux ans avec sursis a écopé de deux ans ferme et d'une IDTF, en appel.

Une partie du groupe des "filières tchétchènes", destiné à soutenir les combats partis dans le Caucase, a été démantelée en décembre 2002 à La Courneuve et à Romainville en Seine-Saint-Denis, les enquêteurs les soupçonnant de préparer un attentat probablement de nature chimique sur le sol français.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu