Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’imam de Papeete interdit de séjour aux États-Unis

Rédigé par La Rédaction | Mardi 1 Juillet 2014



Hicham El Berkani.
Hicham El Berkani.
Le nom d’Hicham El Berkani fait grincer des dents en Polynésie française. Cet imam, originaire de Seine-Saint-Denis, fait parler de lui depuis qu’il a décidé d’ouvrir une mosquée à Papeete.

Le Centre islamique de Tahiti, inauguré le 15 octobre 2013 puis aussitôt fermé, est fortement décrié par une partie de la population. Aujourd’hui, le jeune homme fait reparler de lui car on apprend qu’il est interdit de séjour aux États-Unis. Classé par les services secrets américains sur la liste des persona non grata, il n’a pas le droit de mettre les pieds sur le sol américain car il est considéré comme une menace potentielle pour la sécurité de ce pays, rapporte Polynésie 1re.

L’imam, qui avait quitté momentanément la Polynésie française, pourrait avoir du mal à retourner sur ce territoire. Pour s’y rendre, il sera contraint de passer par le Chili car la Nouvelle-Zélande et l'Australie, pays alliés des États-Unis, devraient également lui refuser l’entrée sur leurs territoires.

En attendant, son retour sur l’archipel n'est pas souhaité par beaucoup de Polynésiens. La présidence polynésienne a, quant à elle, dernièrement fait savoir qu’elle ne soutenait pas le projet de construction d’une mosquée après avoir mis en garde contre les dérives islamophobes.

Le sentiment anti-musulman reste vif après la profanation, vendredi 27 juin, du Centre islamique, sur la devanture duquel une tête de cochon avait été lancée et du sang aspergé. Les responsables de la communauté musulmane en Polynésie ont porté plainte. Deux individus d'une quarantaine d'années ont reconnu les faits. D'ici à la fin de l'année, ils devraient être jugés devant le tribunal correctionnel pour « incitation à la haine raciale ».

Lire aussi :
Mosquée de Tahiti : pas de soutien de la présidence
La première mosquée de Polynésie ouverte, malaise de la population
Tahiti : l’imam porte plainte pour incitation à la haine raciale
L'unique mosquée de Polynésie interdite d’ouverture
Une manifestation organisée contre une mosquée de Tahiti




Loading












Recevez le meilleur de l'actu