Connectez-vous S'inscrire






Economie

L'endettement : une réalité, une inquiétude.

Rédigé par Bouchene Salem | Jeudi 29 Août 2002

Les ménages s'endettent!
En effet, les français ont de plus en plus recours au crédit mais ils ont aussi plus de difficultés a remboursser, ce qui entraine a terme des cas de surendettement.
L'INSEE et la Banque de France tirent l'alarme face a la dégradaton de la situation financière des ménages dont l'endettement est en constante augmentation, ceci accompagné de la baisse du morale des ménages. Le gouvernement Rafarin s'inquiète...






Jusqu' ici , la consommation des ménages est encore le seul moteur valide de l'économie française , succeptible d'assurer la croissance. C'est d'ailleurs sur le comportement des ménages que compte le gouvernement Raffarin pour amorcer une reprise durable. Alors, ce qui ne va pas faire plaisir au premier Ministre, l'INSEE sonne l'alarme en annonçant une baisse du moral des ménages. Et la banque de France, dans son enquête trimestrielle, de tirer une seconde alarme en annonçant une degradation de la situation financière des ménages dont l'endettement global a augmenté avec la progression des difficultés de paiement. En effet, les français ont de plus en plus recours au crédit mais ils ont aussi plus de difficultés a remboursser. Au risque de se mettre dans des situations difficiles, les ménages ont moins hésité à emprunter. La situation financiére des ménages est telle que les etablissements de crédits envisage 'de mettre en place plus d'actions visant notamment à réduire le niveau des découverts.'

Au total, la mutiplication des incidents de paiements (rejet de chéque ou de prélévements, dépassement de découvert autorisé....etc), fait que l' estimation des établissements de crédits sur la capacité de rembourssement de leur clientéle est au plus bas depuis juin 1993, date à laquelle l'économie était en crise. Et selon la banque de France, cette progression devrait se poursuivre dans les prochains mois. Les produits offerts par les établissements de crédit sont de plus en plus diversifiés et facile d'utilisation. Mais ceci a comme conséquence d'inciter les ménages à additionner les crédits, donc les endettements, puis de les entrainer trés vite dans la spirale du surendettement. A savoir que 32% des ménages endettés sont considérés en situation de surendettement. Il faut signaler qu'on est considéré comme surendétté lorsque l'endettement mensuel, qui comprend tous les intérêts des crédits immobiliers, dépasse 60% du revenu mensuel. Selon une étude de l'observatoire des ménages prés de 52% des ménages avaient au moins un crédit en cours en novembre 2002 (dernière statistique disponible).

De façon générale, la population qui est la plus exposée à l'endettement puis au surendettement est:

-plutôt jeune, entre 35 et 45ans (40% du total des surendéttés alors qu'ils ne sont que 21% dans la population totale).

-D'origine ouvrière et employés (60%).

-Ou chômage(18% des ménages surendéttés en moyenne).

-constituée dans 77% des cas des ménages mariés, vivant nositalement ou en instance de divorce.

-Caractérisée par une forte dépendance aux revenus sociaux.(82% des ménages).

Devant la diversité des situations , il semble tout de même difficile de parler d'un profil type du surendetté. Pour s'interesser au cause du surendettement, le rapport du Sénat n°60, sur le surendettement des menages et des familles, révèle que seulement 3% des surendettés le sont pour des raisons indépendantes du recours ou crédit.(arriérés de charges diverses d'impôts, de cotisations sociales,...), 30% le sont uniquement au titre de crédits souscrits et les deux tiers ont un passif qui provient des 2 origines. Parmi les 97% des surendettés dont le passif comporte des crédits , deux pôles apparaissent:

-Un peu plus de la moitié des personnes concernées le sont majoritairment ou uniquement au titre des divers crédits à la consommation.

-L'autre moitié a contracté un ou plusieurs prêts immobiliers pour l'inquisition de la résidence principale, prêts tres souvent complétés par divers crédits à la consomation.

Au total, il apparaît que les situations de surendettement résultent pratiquement toutes de multi-endettements , qu'il s'agisse de la mutiplication des crédits à la consommation ou de la coexistence d'un prêt immobilier et de crédits à la consommation. D'autre part, si le surendettement est lié dans la majorité des cas à l'endettement des ménages, ce dernier est inégalement reparti entre crédit immobillier et crédits à la consommation. En définitive le crédit à la consommation concerne 87% des plans de surendettement et les crédits immobilliers 50%. Il faut donc noter que le crédit immobilier est rarement une cause de surendettement (5% des dossiers) alors que le crédit à la consommation est responsable dans 42% des cas. Cela signifie que l'etat de surendettement des ménages résultent aussi toujours d' une gestion trop laxiste de leur trésorie,de multi-endettement. En effet leur désir de consommation sans cesse grandissant les incite à accumuler les crédits (crédits ménagers,automobile,immobiliers, personnels...) qui leur permettant de satisfaire leurs impulsions d 'achat.

Oui, aujourd hui nos sociétés sont telles que le paraître, la jouissance et la pocession de bien deviennent primordiales et devant les 'richesses' que miroite la publicité et les propagandes commerciales des entreprises, il est souvent difficile pour ces ménages de garder les pieds à terre et de vivre à la juste mesure de leurs moyens. En moyenne, le passif total des ménages surendettés s'éléve à pres de 18000 euros et la charge mensuelle moyenne concernant les seuls rembourssements de prêts approchant les 1000 euros . Or si on calcule la capacité nette moyenne de rembourssement des ménages on provient à un montant qui atteint presque les 750 euros. «Avant l'argent servait simplement à se nourrir, aujourd hui on achète de l argent, à travers les crédits à la consommation, juste pour la course à l'accumulation des richesses ' (Figaro 10/08/2002).

Cependant, la décadence de consommation des ménages qui poussent au surendettment doit être nuancée par la survenance d' évenements extérieurs et de la situation sociale des menages ( chômage, divorce, dégradation de la situation financière, maladie...) qui entrainent aussi au surendettement.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu