Connectez-vous S'inscrire






Archives

L’armée israélienne envahit la Cisjordanie

Rédigé par Mom Nicolas | Mercredi 19 Janvier 2005

L’élection de Mahmoud Abbas à la présidence de l’Autorité Palestinienne a marqué un tournant dans l’histoire de la nation. Cependant, le gouvernement Sharon décide d’une nouvelle invasion en Cisjordanie. Alors que Mahmoud Abbas tente la négociation entre les différents mouvements palestiniens, l’armée israélienne multiplie les violences.



L’élection de Mahmoud Abbas à la présidence de l’Autorité Palestinienne a marqué un tournant dans l’histoire de la nation. Cependant, le gouvernement Sharon décide d’une nouvelle invasion en Cisjordanie. Alors que Mahmoud Abbas tente la négociation entre les différents mouvements palestiniens, l’armée israélienne multiplie les violences.

.

Plusieurs dizaines de jeeps et de blindés israéliens ont envahit la ville de Naplouse, en Cisjordanie, mardi soir.

Selon l'armée israélienne, l'invasion « vise les infrastructures terroristes ». Elle affirme aussi avoir arrêté 17 personnes, dont certains membres du Hamas. De son côté, le groupe palestinien affirme que, pendant les 24 dernières heures, une trentaine de ses militants ont été arrêtés.

 

Mahmoud Abbas et le Hamas

 

Le président de l'Autorité palestinienne a entamé mardi soir des entretiens avec le Hamas en vue d'aboutir à un arrêt des violences.

Peu après son arrivée, une explosion eut lieu commandité par le Hamas, près des colonies du Goush Katif, blessant six Israéliens, dont un grièvement.

Le gouvernement Sharon a réagi en demandant une « action immédiate » du président de l'Autorité palestinienne contre les « organisations terroristes ». Israël menace de lancer une opération de grande envergure si les attaques se poursuivent.

 

Les brigades des martyr d’Al-Aqsa accepte de négocier

 

Un des principaux chefs des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa a annoncé, mardi, l'arrêt des violences en Israël. Zakaria Zoubeidi a indiqué que cette décision découlait de l'offre de Mahmoud Abbas d'intégrer des membres des Brigades au sein des services de sécurité palestiniens.

M. Zoubeidi a toutefois précisé que cet arrêt des violences ne concernait pas encore les territoires de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, et qu'il faudrait consulter à cet effet les « camarades emprisonnés » des Brigades, avant de prendre une décision, d'ici quelques jours.

Les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa rassemblent des dizaines de groupes. Ce mouvement, liée au Fatah, a été formée en 2000, au moment du déclenchement de la deuxième Intifada.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu