Connectez-vous S'inscrire






Archives

L’ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis démissionne

Rédigé par Rakho Mom Assmaâ | Vendredi 22 Juillet 2005

Le prince Bandar Ibn Sultan, ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis a présenté sa démission, officiellement pour des raisons personnelles. En place à ce poste depuis plus de deux décennies, le prince avait peu à peu tissé un important réseau et influé sur la politique américaine vis-à-vis du monde arabe. Sa démission ouvre donc une période d’incertitude et amène à se demander quelles ont été les véritables raisons qui l’ont poussées à la démission.



 

 

Le prince Bandar Ibn Sultan, ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis a présenté sa démission, officiellement pour des raisons personnelles. En place à ce poste depuis plus de deux décennies, le prince avait peu à peu tissé un important réseau et influé sur la politique américaine vis-à-vis du monde arabe. Sa démission ouvre donc une période d’incertitude et amène à se demander quelles ont été les véritables raisons qui l’ont poussées à la démission.

 

Selon un article paru ce vendredi sur le site Internet de la chaîne qatarie Al Jazeera, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis a démissionné, officiellement pour des raisons personnelles. Considérant le réseau de liens que le prince Bandar a su tisser tout au long de son mandat, son poids dans la politique américaine ainsi que les relations familiales qu’il a su nouer entre les familles présidentielles de passage à la Maison Blanche et la famille royale saoudienne, il est légitime de se demander quel est le véritable sens de cette démission, ses effets, et pourquoi celle-ci intervient à cette date. Tout comme cette démission ouvre une période d’incertitude concernant l’avenir d’un des hommes les plus en vue et les plus influents de la famille royale saoudienne.

 

En effet, au fil des ans le prince Bandar a acquis un poids non négligeable en nouant des liens solides dans tous les milieux américains et en se positionnant en familier de tous les locataires de la Maison Blanche depuis le début des années 80. Et c’est ce qui avait fait de lui un interlocuteur privilégié des administrations américaines s’agissant de la politique des Etats-Unis dans les régions proche et moyen-orientales.

 

Quant aux raisons profondes de cette démission, certains dans le milieu de la presse arabe l’attribueraient aux difficultés du prince à obtenir un poste plus influent au sein de l’appareil d’Etat saoudien, tandis que d’autres y verraient plutôt un signe de la part de mécontentement de l’Arabie Saoudite envers la politique de Washington à son égard.

 

Le rédacteur en chef  d’Al Quds Al Arabi, Abdelbari Atwan, journal édité depuis Londres, lors d’un entretien téléphonique avec la rédaction d’Al Jazeera, a quant à lui jugé cette démission « politique et protestataire », d’autant plus après que le prince hériter saoudien Abdallah ben AbdelAziz ait nommé Adil Joubair conseiller aux affaires diplomatiques, et l’ait désigné comme interlocuteur auprès de l’administration américaine ainsi qu’auprès de la presse états-unienne et britannique.

 

Le prince Bandar ibn Sultan a été remplacé au poste d’ambassadeur aux Etats-Unis par le prince Turki Al-Fayçal.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu