Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

L'agenda de février 08

Quand les auteurs, les réalisateurs et les citoyens que nous sommes débattent autour d'un film, d'un livre ou d'un spectacle...

Rédigé par | Lundi 4 Février 2008

Expos photos et ciné-débats émaillent ce mois de février particulièrement riche en événements liés à l’art photographique et cinématographique comme outils de réflexion et de prise de conscience des maux de la planète. Parce que la force de l’image nous oblige à ne pas demeurer inactifs…



L'agenda de février 08
Expos Photos

Jusqu'au samedi 16 février 08
[Photographes engagés]urlblank:http://rphotocreteil.free.fr/index.htm
2e rencontres photographiques de Créteil
La photo constitue ici une forme de témoignage des problèmes sociaux et politiques de notre temps : l'art, en effet, peut aussi être au service d'une cause ; et le regard du photographe, une passerelle vers un engagement que chacun devrait mettre en acte.
Plus de 20 expos-photos dans la ville de Créteil.
M° Créteil-Echat, Créteil-Université ou Créteil-Préfecture.
RER A : Saint-Maur-Créteil puis bus TVM ; RER D : Maison-Alfort-Alfortville puis bus 217.


A voir en particulier :
Bienvenue en France : Témoignage photographique unique sur la zone d'attente de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle où sont maintenus demandeurs d'asile, personnes en transit interrompu ou détenteurs de faux papiers, soit, chaque année, 20 000 personnes. L'expo nous conduit le long du parcours-type d'un étranger, de sa descente d'avion à sa libération ou… à son réacheminement.
Bibliothèque Village – 5, avenue de Verdun – 94000 Créteil – 01 42 07 04 07 

Russie : enfants du bagne, de Lizzie Sadin, lauréate de nombreux prix. Pendant près de 8 ans, elle a parcouru 11 pays et visité une soixantaine de lieux de détention pour rendre compte des conditions d'incarcération des mineurs dans le monde.
Maison des arts et de la culture de Créteil – Place Salvador Allendé – 94000 Créteil –  01 35 13 19 19


Jusqu'au 16 février 08
La route de la soie. Reza, reporter-photographe iranien exilé à Paris, expose ses photos tirées de son ouvrage Sur les routes de la soie (Ed. Hoebecke, 2007, 160 p.). Il nous emmène sur les pas de Marco Polo, dans 8 pays différents, d'Istanbul à Xian, de Konya à Samarcande…
Maison de thé de la maison de la Chine : 76 rue Bonaparte – 75006 Paris – 01 40 51 95 00
Entrée libre – du lundi au samedi de 10 h à 19 h.

L'agenda de février 08
Du jeudi 14 février au mardi 26 février 08 inclus
Tchétchénie, la solution finale, à la Maison d'Europe et d'Orient.
Vernissage le jeudi 14 février, à 19 heures.
Cette expo (« Chechnya The Final Solution ») avait été présentée au Parlement européen de Bruxelles en octobre 2007, mais a été décrochée au lendemain du vernissage pour la réalité brutale de ses images. Les photos témoignent des crimes de guerre et crimes contre l'humanité perpétrés en Tchétchénie.
Expo organisée en partenariat avec les Comités Tchétchénie de Pologne et de Paris, dans le cadre de la Semaine anticoloniale.
Attention, contacter la Maison d'Europe et d'Orient avant votre venue (01 40 24 00 55) car la galerie est utilisée pour diverses activités.
3, passage Hennel – 75012 Paris – M° Gare de Lyon ou Reuilly-Diderot
Du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 19h


Jusqu'au 16 mars 08
Couleurs du Maghreb : Algérie, Maroc, Tunisie, 1910-1931
Alors que les photos étaient encore majoritairement en noir et blanc, la centaine de photos exposées au musée Albert-Kahn est en couleurs et rend compte des bouleversements des sociétés algérienne, marocaine et tunisienne du début du XXe siècle, au temps de la colonisation.
Musée départemental Albert-Kahn : 14 rue du Port – 92100 Boulogne-Billancourt – M° Boulogne-Pont de Saint-Cloud – 01 55 19 28 00.
Entrée : 1,50 € ; gratuit pour les moins de 12 ans et le premier dimanche du mois.
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 11 h à 19 h.


L'agenda de février 08

Expo 

Jusqu'au 2 avril 08
[La Méditerranée des Phéniciens, de Tyr à Carthage]urlblank:http://www.imarabe.org/temp/expo.html
Grande expo sur la civilisation et l'art des Phéniciens durant le Ier millénaire avant J.-C. La Phénicie, qui représente grosso modo le Liban actuel, a transmis l'alphabet aux Grecs, et est connue pour ses trois cités-Etats que sont Byblos, Sidon et Tyr.
Comme à l'accoutumée, les visites d'expo à l'IMA, bénéfiques pour toute la famille (accès gratuit pour les moins de 12 ans), sont toujours plus instructives en présence d'un guide-conférencier, au risque que l'on ne comprenne pas toujours ce qui nous est donné à voir.
Institut du monde arabe : 1, rue des Fossés-Saint-Bernard / Place Mohammed-V – 75236 Paris Cedex 05 – 01 40 51 38 38 – M° Jussieu ou Cardinal-Lemoine ou Sully-Morland
Ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 18 h ; les week-ends et jours fériés de 10 h à 19 h ; nocturne le jeudi jusqu'à 21 h.
Entrée : 10 € ; TR : 8 € ; – 26 ans : 6 € ; gratuit pour les moins de 12 ans.



L'agenda de février 08
Ciné-Débats 
 
Dimanche 10 février, à 11 heures.
Not in Our Name

Un dimanche matin par mois, à 11 heures (ou 10 h 30 selon la durée du film), Le Monde Diplomatique et la salle de cinéma Les 3 Luxembourg présentent un film engagé portant un regard neuf sur un conflit ou sur une société, en alternance avec des grands classiques du cinéma politique. Chaque séance sera suivie d'un débat avec un collaborateur du Monde diplo.
Le documentaire Not in Our Name sera projeté en présence du réalisateur Philippe Borrel et suivi d'un débat animé par Philip Golub qui enseigne les relations internationales à l'université de Paris-VIII.
Ce film de 56 min propose un voyage à la rencontre de cette Amérique anti-guerre qui recoupe les cercles artistiques, intellectuels, politiques et militants. Mais aussi des pères et des mères anonymes, des déserteurs, des religieux et des laïcs.
Cinéma Les 3 Luxembourg : 67, rue Monsieur-le-Prince – 75006 Paris.
M° Odéon – Tarif unique : 5,50 €.


Dimanche 10 février, à partir de 13 heures.
Itchkérie Kenti
Tourné clandestinement en Tchétchénie pendant la première guerre, en hiver 1996, avec deux appareils photographiques et une caméra amateur, ce film a valeur de témoignage sur la Tchétchénie. Il a été monté 10 ans plus tard pour montrer cette histoire oubliée des premiers résistants. On est loin des méchants barbus intégristes que l'on nous sert aujourd'hui, les Tchétchènes que nous voyons dans ces images sont des villageois, des combattants indépendantistes, des anonymes, hommes et femmes, qui sont tout simplement convaincus de se défendre pour leur droit à la liberté. La plupart des protagonistes du film sont aujourd'hui décédés.
Un film à voir absolument, d'autant qu'il sera projeté en présence du réalisateur Florent Marcie et dans un endroit autre que les cinémas d'art et d'essai et lieux alternatifs de contestation politique, à savoir le CERSI, Institut privé de formation à l'islam.
Artiste et réfugiés tchétchènes mais aussi acteurs associatifs ayant pris position pour la cause tchétchène seront également présents.
CERSI : 17-19, bd Carnot – 93200 Saint-Denis.
RER D : Saint Denis – Tramway T1 arrêt Marché-de-Saint-Denis – Bus : 138, 245, 255, 256, 268 arrêt Marché-de-Saint-Denis.


L'agenda de février 08
Première rétrospective française de 50 ans du cinéma africain 
 
Africamania [Programme complet]urlblank:urlblank:http://www.cinematheque.fr/fr/la-cinematheque-francaise.html A la Cinémathèque française, à voir ou à revoir plus de cinquante films de cinéastes africains (Sembene Ousmane, Souleymane Cissé, Idrissa Ouedraogo, Gaston Kaboré…) et de nombreuses avant-premières (pour lesquelles il est recommandé d'acheter ses places à l'avance).

Retenons en particulier :
Ezra, du Nigérien Newton I. Aduaka, qui, à travers le destin d'un petit garçon enlevé par les rebelles lors de l'attaque de son école, traite du sort des enfants-soldats enrôlés de force dans la guerre civile en Sierra Leone, depuis 1991.
Vendredi 8 février, en présence du réalisateur, à 20 h 30.
L'Ombre de Liberty
, du Gabonais Imunga Ivanga : Afin de sauver son fils malade, le jeune capitaine Ekumu espère toucher la prime promise par les militaires. Pour cela, il doit traquer et retrouver Liberty dont la voix mystérieuse prend le contrôle des ondes nationales pour dénoncer ouvertement la dictature du président Maro.
Mercredi 20 février, à 21 h 30.

L'agenda de février 08
Les sorties cinéma de février 08 

Rêve de poussière, fiction du Français Laurent Salgues, ou l'histoire d'un paysan nigérien qui, portant en lui la culpabilité du décès de sa petite fille, vient chercher du travail dans une mine d'or, au nord-est du Burkina Faso.
 
Welcom Europa, documentaire de Bruno Ulmer, qui a suivi l'errance et la survie de jeunes Turcs, Marocains et Roumains, qui se heurtent aux frontières de l'espace Schengen.

Battle for Haditha, docu-fiction de l'Anglais Nick Bromfield, qui nous livre un triple regard (celui des Irakiens, celui des soldats américains et celui des insurgés) sur le massacre de 24 civils de la ville de Haditha (Irak), en novembre 2005, à la suite d'un attentat ayant provoqué la mort de deux Marines. La plupart des acteurs non professionnels jouent leur propre rôle de soldats ou d'insurgés.
Prix de la mise en scène du festival de San Sebastian ; Prix du public au Festival du film d'histoire de Pessac.
 
Les Cerfs-Volants de Kaboul, du Suisse Marc Forster, qui retrace les 40 dernières années qui ont secoué l'Afghanistan, à travers l'histoire d'un fils de famille et de son domestique. Ce film est surtout l'occasion de (re)lire le roman dont le film est tiré, première œuvre de l'Américain d'origine afghane Khaled Hosseini, qui a remporté de nombreux prix, notamment celui de RFI-Témoin du monde.


L'agenda de février 08
Scènes

Jusqu'au 1er mars 08
Vive la France
3 heures de spectacle pour retracer 150 d'histoire de France, de la colonisation à l'immigration. Sur scène : 25 comédiens, slammeurs, musiciens, danseurs, sur fond de mélanges discursifs vidéo et audio de, notamment, Frantz Fanon, Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy…
Avec à la clé, samedi 9 février à 16 h, une table ronde intitulée « Décolonisation des imaginaires » : Quand est-il, aujourd'hui, des modèles et stéréotypes issu de la colonisation ? Avec : Pascal Blanchard, historien, chercheur à l'université Paris-I, président de l'ACHAC ; Sylvie Chalaye, africaniste et historienne des arts du spectacle, professeur à l'université Paris-III, rédactrice en chef de la revue Africultures ; Éric Macé, sociologue au CADIS, maître de conférences à l'université Paris-III et enseignant à l'EHESS ; Mylène Wagram, comédienne.
Théâtre Gérard-Philipe : 59, bd Jules-Guesde – Saint-Denis.
Métro Saint-Denis Basilique (ligne 13) – RER D Saint-Denis.
Du mardi au samedi à 20 h ; dimanche à 16 h.
Entrée : 20 € ; TR : 15 € ; habitants de Seine-Saint-Denis : 13 € ; habitants de Saint-Denis : 10 € ; moins de 12 ans : 6 €.



L'agenda de février 08
Pluridisciplinaire

Jusqu'au 29 février 08
Cycle Taha Hussein (1889-1973), à l'Institut des cultures d'islam (ICI), à Paris.
[Programme complet]urlblank:http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=48169
Expo photo, projections de films, spectacle et journées entières de conférences consacrés à Taha Hussein. Né dans une famille modeste de treize enfants en Egypte en 1889, aveugle depuis l'âge de trois ans, Taha Hussein soutient sa thèse de doctorat sur Ibn Khaldoun à la Sorbonne. Romancier et critique littéraire, il a été aussi premier recteur de l'université d'Alexandrie, qu'il a créée en 1942, mais aussi ministre de l'Education nationale. Il est considéré comme un des grands penseurs arabes du XXe siècle. 
On retiendra en particulier la conférence « Taha Hussein et l'islam », de Mahmoud Azhab, mercredi 13 février à 19 heures à l'ICI, précédée d'une visite guidée de l'expo.


Du samedi 16 au dimanche 24 février 08
[Semaine anticoloniale]urlblank:http://www.anticolonial.net/spip.php?article134&artsuite=0#sommaire_2
Outre une manifestation prévue le samedi 23 février contre le ministère de l'Identité nationale, la Semaine coloniale organise, notamment, des expos photos à la Bourse du travail de Bagnolet et des soirées-films-débats à Paris et en région parisienne.
On retiendra en particulier la [Nuit du film anticolonial]urlblank:http://www.anticolonial.net/IMG/pdf/nuitdufilm2-2.pdf , samedi 16 février, qui propose une programmation de qualité pour les noctambules, de 21 h 30 à 5 h du matin, avec notamment :
– à 21 h 30, le documentaire de Ryuichi Hirokawa, Palestine 1948 Nakba ; débat prévu après la projection en présence de l'auteur, Ryuichi Hirokawa, Dominique Vidal et Denis Sieffert (sous réserve) ;
–  à 23 h 30, Frantz Fanon : peau noire, masque blanc, docu-fiction, d'Isaac Julien ;
– ou encore toujours à 23 h 30, Lumumba, fiction de Raoul Peck (2000) ;
– ou encore Enquête de Palestine, documentaire d'Edward Saïd (1998).
Cinéma les 3 Luxembourg : 67, rue Monsieur-le-Prince – 75006 Paris.
Entrée : 20 € et 10 € (précaires).


L'agenda de février 08
Toujours dans le cadre de la Semaine anticoloniale :
Jeudi 21 février, à 20 h 45, à Nanterre.
Projection du film La Bataille d'Alger, fiction de Gillo Pontecorvo, qui avait été interdit de sortie en France en 1966 (sorti en 1971 et retiré de l'affiche rapidement après un attentat dans le cinéma). Après le 11-Septembre, ce film était projeté dans les camps de formation des GI's, avant leur départ en Irak, qui allaient être confrontés à la lutte contre la guérilla urbaine...
A voir absolument (programmé également aux 3 Luxembourg lors de la Nuit du film anticolonial)
Cinéma Les Lumières – 49, rue Maurice-Thorez – 92 Nanterre – RER Nanterre-Ville – 08 92 65 70 31.

Livres

Jeudi 7 février, à 19 h 30, à la librairie Résistances.
La République du mépris ou les métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy
Pierre Tévanian, professeur de philosophie, auteur du Dictionnaire de la lepénisation des esprits et du Voile médiatique, commentera son dernier livre, dans lequel il montre que le féminisme, la laïcité, la mémoire et la liberté d'expression sont devenus, dans un nombre croissant de discours politiques et médiatiques, les métaphores d'un racisme qui ne dit pas son nom.
La République du mépris ou les métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy, Ed. La Découverte, coll. « Sur le vif », 2007, 116 p., 10 €.
Librairie Résistances : 4, villa Compoint 75017 Paris M° Guy Môquet ou Brochant.
 
Vendredi 15 février,  à 17 h 30, à la galerie Artes.
Le voyage soufi d'Isabelle Eberhardt
Les auteurs, Marie-Odile Delacour et de Jean-René Huleu, présenteront leur nouvel ouvrage, qui est la conclusion de 25 ans de travail consacré à la redécouverte de la vie et de l'œuvre d'Isabelle Eberhardt, dont ils ont publié de nombreux écrits inédits, lors du centenaire de sa mort, en 2004.
Le voyage soufi d'Isabelle Eberhardt, Ed. Gallimard, coll. « Littérature française – Joëlle Losfeld », 2008, 264 p., 21 €.
Galerie Artes : 11, rue Frédéric-Santon 75005 Paris  M° Maubert-Mutualité.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu