Connectez-vous S'inscrire






Archives

L'Union européenne fête ses 50 ans

| Samedi 24 Mars 2007

Ce week-end, l'Union européenne fête à Berlin son 50e anniversaire. Les dirigeants des 27 sont réunis autour de la chancelière allemande Angela Merkel pour deux jours de festivités.



Le point d'orgue de ce sommet sera la signature dimanche d'une "Déclaration de Berlin" qui célèbre la construction européenne tout en taisant la première cause de la crise actuelle, le rejet de la Constitution.

L'Union européenne fête ses 50 ans

Le cinquantenaire de la signature du Traité de Rome

A l'occasion du cinquantenaire de la signature du Traité de Rome, le 25 mars 1957, acte fondateur de ce qui allait devenir officiellement l'UE en 1992, la neuvième symphonie de Beethoven résonnera à la porte de Brandebourg. Là même où se dressait jadis le Mur de Berlin, symbole de la division du continent au temps de la guerre froide. Ce lieu emblématique accueillera également du "slam", style de poésie contemporaine ou le chanteur britannique Joe Cocker.

Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 se retrouvent samedi pour un concert de l'orchestre philarmonique de Berlin et un banquet.

Une question de guerre et de paix

La chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays assume actuellement la présidence de l'UE, a exhorté les citoyens européens à ne pas considérer les succès de l'Union comme un fait acquis. "L'idée d'unité européenne reste encore aujourd'hui une question de guerre et de paix", a-t-elle déclaré au quotidien allemand "Bild". "Nous ne devons jamais considérer la paix et la démocratie comme quelque chose allant de soi, même si la plus longue période de paix dans l'histoire de l'Europe est devenue une normalité familière."

L'anniversaire se déroule sur fond de divergences persistantes entre les Etats membres. Une Constitution européenne en panne, un élargissement sur lequel les Etats membres divergent.


Nous sommes unis pour le meilleur

Dimanche, au Musée historique allemand, Angela Merkel, le président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Barroso, et le président du Parlement européen, le chrétien-démocrate allemand Hans-Gert Pöttering, signeront au nom des trois pouvoirs européens une courte déclaration.

Destinée aux citoyens européens, les 27 pays membres de l'UE affirment dans cette déclaration que, "nous, citoyennes et citoyens d'Europe, sommes unis pour le meilleur". "La construction européenne a fait du rêve des générations passées une réalité. Notre histoire nous pousse à préserver cette chance pour les générations futures". La déclaration mentionnera aussi 2009 comme la date à laquelle les 27 veulent avoir trouvé une solution à la crise provoquée par le rejet de la Constitution lors de référendums en France et aux Pays-Bas, alors que 18 pays membres l'ont approuvée.

Ce sommet européen sera le dernier pour le président français Jacques Chirac qui quittera ses fonctions en mai, après avoir passé 12 ans à l'Elysée.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu