Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

L'UOIF rappelle les conditions contestables des élections du CFCM et prend acte de la nomination de M. Moussaoui président

Rédigé par Union des organisations islamiques de France (UOIF) | Mardi 21 Juin 2011



DECLARATION A PROPOS DES NOUVELLES INSTANCES DIRIGEANTES DU CFCM

Le 19 juin 2011 a vu la nomination d’un bureau exécutif du CFCM et la reconduction de M. Mohammed MOUSSAOUI dans ses fonctions de président.

Tout en prenant acte de cette nomination et en rappelant les conditions contestables dans lesquelles se sont déroulées, le 5 juin dernier, des élections régionales au nom des CRCM ; l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), dans la continuité de sa position exprimée le 18 mars 2011, décide de ne pas occuper les responsabilités qui lui reviennent statutairement de droit au sein des nouvelles instances du CFCM.

L'UOIF continue de croire en la grande importance de la mise en place d’une instance qui représente et défend la dignité et les intérêts du culte musulman en France.

Cependant, elle rappelle que, pour obtenir l’adhésion de tous et réussir, cette instance doit s’entreprendre dans la clarté, la transparente et l’unité. Elle doit se prémunir de toute instrumentalisation politique ou volonté de mainmise étrangère au culte musulman. Elle doit également veiller au respect scrupuleux de la maturité de la communauté musulmane de France et de sa volonté, bien ancrée, de se voir traitée comme partie intégrante de son pays.

Avec un tel esprit et dans de telles conditions, l’UOIF restera pleinement ouverte et participera à toute démarche qui vise à initier une nouvelle phase de la représentation du culte musulman en France.

Paris, 20 juin 2011
L’Union des Organisations Islamiques de France.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu