Connectez-vous S'inscrire






Monde

L’Onu décide de doubler la demande d’aide en faveur du Pakistan

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 27 Octobre 2005

L'Onu a décidé de doubler leur demande d’aide en faveur des victimes du séisme du 8 octobre dernier au Pakistan. Les agences des Nations unies ont réclamé 550 millions de dollars aux représentants de 65 pays donateurs rassemblés mercredi à Genève pour une conférence extraordinaire, en présence du secrétaire général de l'organisation, Kofi Annan.



Kofi Annan a exhorté mercredi les représentants des pays donateurs à venir d'urgence en aide aux victimes du séisme au Pakistan pour éviter une nouvelle catastrophe humanitaire avec l'arrivée de l'hiver. "Le but de notre réunion aujourd'hui est d'éviter une deuxième vague de décès (...) des morts et des victimes du froid glacial et de la maladie, du manque d'eau, de nourriture et d'abris".

Une course contre la montre

Plus de trois millions d'hommes, de femmes et d'enfants sont sans toit et beaucoup trop dorment encore en plein air", a-t-il ajouté en soulignant qu'il s'agissait d'une "course contre la montre" pour aider ces gens avant l'arrivée d'un hiver himalayen "sans pitié".

"Nous sommes à présent à trois semaines de l'hiver (...) Les première neiges sont déjà tombées sur les sommets", a par ailleurs fait remarquer Marc Joolen, coordinateur de la branche belge de Médecins sans frontières, insistant sur les risques que représentent la pneumonie et l'hypothermie, faute d'abris et de soins adaptés.

Le bilan officiel, près de trois semaine après le séisme fait état, dans le nord du Pakistan et au Cachemire pakistanais, de 54.000 morts, de 74.000 blessés et de près 800.000 personnes sans-abri, d'ores et déjà confrontés à la pluie et au froid.

Les pays riches donnent si peu

"Les gouvernements réunis aujourd'hui à Genève doivent mettre la main à la poche et payer leur juste part. L'opinion publique serait choquée qu'autant de pays riches donnent si peu", a déclaré Phil Bloomer, responsable de l'Ong britannique. D'après l'Oxfam, sept pays riches n'ont jusqu'à présent pas répondu à l'appel des Nations Unies: la France, l'Espagne, la Belgique, l'Autriche, la Finlande, la Grèce et le Portugal.

Pour l’instant, l’Onu a reçu que 67,8 millions de dollars, auxquels s'ajoutent 35 millions de dollars de promesses de dons, pour les six prochains mois.

Le coût total de la reconstruction dans le nord du Pakistan, où les infrastructures ont été réduites à néant, est évalué à 5 milliards de dollars. La Banque Mondiale a débloqué 470 millions de dollars pour reconstruire le pays.

1000 soldats dépêchés

L’Otan a acheminé environ 350 tonnes d'aide de l'Onu, sur les 900 promises, dans le cadre d'un pont aérien à partir de la Turquie. L'organisation doit renforcer son dispositif d'aide en déployant à partir de la fin de semaine, pour la première fois dans ce pays, un bataillon d'environ 500 soldats pour notamment dégager les routes. Au total, 1.000 soldats de sa force d'élite interarmes devront être dépêchés.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu