Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'Iran entame la production d'uranium enrichi à 'l'échelon industriel'

| Mardi 10 Avril 2007



La production d'uranium enrichi, dont les Nations unies réclament la suspension, peut désormais avoir lieu à "l'échelon industriel", grâce notamment à l'utilisation de 3.000 centrifugeuses, a annoncé lundi Téhéran.

Cette annonce intervient alors que l'Iran célébrait le premier anniversaire de son premier succès dans l'enrichissement de petites quantités d'uranium sur son site de Natanz, dans le centre du pays.

"J'ai le grand honneur d'annoncer qu'à partir d'aujourd'hui notre cher pays a rejoint le club des nations nucléaires et peut produire du combustible nucléaire à un échelon industriel", a affirmé M. Ahmadinejad lors d'une cérémonie à Natanz.

Le principal négociateur iranien chargé du nucléaire, Ali Larijani, a de son côté annoncé, en réponse à une question, l'utilisation de 3.000 centrifugeuses à Natanz, sans fournir d'autres précisions. L'Iran, a-t-il dit, est prêt à fournir aux pays occidentaux des garanties sur le caractère pacifique de son programme nucléaire, réaffirmant que Téhéran n'entendait pas y renoncer.

Il a par ailleurs déclaré à la télévision publique iranienne que l'installation des 3.000 centrifugeuses ne représentait pas la fin du projet. "C'est complètement le contraire", a-t-il dit. "Cette tendance à installer des machines continuera de façon permanente jusqu'à ce que 50.000 centrifugeuses aient été installées".

Les Etats-Unis, l'Allemagne qui assure actuellement la présidence tournante de l'Union européenne et la Grande-Bretagne ont critiqué l'annonce faite par Téhéran.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu