Connectez-vous S'inscrire






Religions

L’Empire State Building s’illumine pour l’Aïd

| Vendredi 3 Octobre 2008



L’Empire State Building s’illumine pour l’Aïd
Pendant deux jours, mardi 30 septembre et mercredi 1er octobre, le sommet du plus haut gratte-ciel de New York, s’est illuminé en vert pour marquer visuellement la fin du ramadan. Cette initiative lancée l’année dernière, inscrit désormais l'Aïd-el-fitr dans le calendrier des illuminations annuelles de l’Empire State Building au même titre que Noël ou la fête juive de Hannoukkah.

« Je trouve ça absolument génial et surtout vu le contexte international. C'est un signe de reconnaissance qui permet de se sentir encore mieux dans une ville comme New York, ce qui malheureusement manque énormément à un pays comme la France » estime Chadia, 31 ans, chef de projet, installée dans cette ville cosmopolite qui compterait environ quatre cent mille musulmans. « Les lumières des tours de l’Empire State Building sont renommées dans le monde entier pour célébrer des nationalités, des fêtes et des parades diverses ainsi que des évènements d’importance mondiale » indique le communiqué de l’établissement.

L’édifice « préféré des américains », selon un sondage de l’American Institute of Arcitects, domine Manhattan de ses 443m de hauteur. C’est en 1932, à l’aide d’un phare projecteur, que le sommet de l’Empire State Building s’illuminait pour la première fois. L’évènement annonçait l’élection de Franklin D. Roosvelt à la présidence des Etats-Unis. Et, quarante quatre ans plus tard, en 1976, le premier éclairage tricolore, rouge, blanc et bleu, a été introduit pour célébrer le bicentenaire du pays.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu