Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’Arabie Saoudite lâche le calendrier islamique pour baisser la paie des fonctionnaires

Rédigé par | Lundi 3 Octobre 2016



Au lendemain du nouvel an du calendrier hégirien, la presse saoudienne annonce que l’Arabie Saoudite a adopté, dimanche 2 octobre, le calendrier grégorien ou « occidental ».

Le calendrier islamique lunaire était jusque-là en vigueur dans le pays depuis sa création en 1932 dans les administrations. La nouvelle mesure concerne principalement les services publics qui emploient deux tiers des Saoudiens. La décision entre dans le cadre du plan d’austérité mis en place pour pallier la chute des revenus du pétrole.

Le calendrier hégirien compte 12 mois de 29 ou 30 jours tandis que le calendrier grégorien compte 12 mois de 30 ou 31 jours, à l'exception du mois de février. Cela créé un différentiel d’une douzaine de jours par an qui ne seront plus payés par l’Etat – le salaire mensuel restant le même d'un mois à l'autre – et contraindra ainsi les salariés à cotiser 15 mois de plus pour toucher leur retraite. Dernièrement, le gouvernement avait réduit de 20 % les salaires des ministres et gelé les primes et salaires des fonctionnaires. Une sacrée perte de revenus.

Lire aussi :
Arabie Saoudite : les salaires des ministres réduits de 20 %
La finance islamique face aux défis de la baisse du prix du pétrole

Et aussi :
En Turquie, le rêve éveillé d’un calendrier unifié pour tous les musulmans
Début et fin du mois du Ramadan : vers un inévitable calendrier unificateur ?
Islam : le calendrier lunaire fondé sur le calcul astronomique
Pour l’harmonisation du calendrier musulman
Plaidoyer pour un calendrier musulman unifié




Loading











Recevez le meilleur de l'actu