Connectez-vous S'inscrire






Archives

Kadhafi abandonne le navire Arabe

Rédigé par Dramé Ibrahima | Mardi 29 Octobre 2002

Le colonel Kadhafi, chef d’état libyen vient subitement de claquer la porte de la ligue arabe dont son pays était membre depuis 1953. Officiellement, ce divorce s’explique par la mollesse de la ligue arabe en ce qui concerne les problèmes de la Palestine ainsi que de l’Irak. La ligue avait pourtant à sa création de nobles initiatives dont la coordination des actions politiques, la sauvegarde de leur indépendance et de leur souveraineté qui font aujourd’hui défaut à la vieille organisation.



Le colonel Kadhafi, chef d’état libyen vient subitement de claquer la porte de la ligue arabe dont son pays était membre depuis 1953. Officiellement, ce divorce s’explique par la mollesse de la ligue arabe en ce qui concerne les problèmes de la Palestine ainsi que de l’Irak. La ligue avait pourtant à sa création de nobles initiatives dont la coordination des actions politiques, la sauvegarde de leur indépendance et de leur souveraineté qui font aujourd’hui défaut à la vieille organisation.

 

Les querelles internes des pays arabes, leurs désaccords sur les deux grands dossiers que sont la Palestine et de l’Irak ont amené le retrait de la Libye de la Ligue Arabe. Malgré l’intervention du secrétaire général de la ligue, Amr Moussa qui a tenté de convaincre le colonel Kadhafi, la Libye s'est désormais retirée de la ligue.

 

Conflits irakiens et israéliens.

La situation irakienne qui dure depuis 10 ans, ainsi que l’occupation de la Palestine depuis 1948 constituent les principaux dossiers qui ont amené la Libye à se retirer de la ligue arabe. La lâcheté des pays arabes a conforté les Etats-Unis dans leur position dominante au proche-Orient. Le colonel Kadhafi dénonce la mise au service de bases militaires à la coalition américano-britannique pour attaquer l’Irak et assouvir leur ardeur guerrière ainsi que le mutisme face à l’occupation de la Palestine depuis 1948 : un manque de volonté manifeste des Etats de la ligue à remplir leurs obligations et à parvenir aux objectifs définis lors de la création de l’organisation en 1945.

L’an dernier, le colonel Kadhafi menaçait déjà son retrait de la ligue arabe après l’annonce du plan de paix du prince saoudien Abdallah qui stipulait la normalisation des relations avec israël. Le colonel Kadhafi avait lui proposé son propre plan pour le Proche-Orient lors d'un sommet arabe un an auparavant, il prévoit, entre autres, d'exiger le démantèlement des armes de destruction de masse dans la région et le retour des réfugiés palestiniens, en préalable à la paix avec Israël.

 

La  « ligue africaine »

Le colonel Kadhafi a su créer d’importants liens en Afrique, par l’intermédiaire de la création de la communauté des Etats Sahélo-Sahariens, et de L’UA (Union africaine) il a su se donner une certaine légitimité et une forte influence en Afrique, ce qui a contribué lors du Sommet de l’OUA en 1998 à éliminer les sanctions d’embargo imposées à Tripoli par les Etats-Unis. L’Afrique de Kadhafi a su prendre conscience de son influence et son poids dans l’environnement mondial.

Les Etats membres de la Ligue Arabe craignent avec le départ d'un membre influent le discrédit de l’une des organisations les plus anciennes du monde

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu