Connectez-vous S'inscrire






Société

Journée de mobilisation pour les retraites

| Jeudi 22 Mai 2008

Ce jeudi 22 mai correspond à une journée de mobilisation nationale pour les retraites, à l'appel des syndicats, qui espèrent faire descendre le plus grand nombre dans les rues pour pouvoir faire reculer le gouvernement qui compte allonger la durée de cotisation de 40 à 41 ans. Les transports et la fonction publique devraient être les secteurs les plus touchés, mais les syndicats espèrent mobiliser aussi dans le privé.



Journée de mobilisation pour les retraites
Durée de cotisation devant passer de 40 à 41 ans, hausse des pensions de 0,8% considérée comme étant "en complet décalage avec la réalité de l'augmentation du coût de la vie", tels sont les principaux points de blocage entre le gouvernement et les syndicats sur le dossier des retraites.

"Face au blocage gouvernemental sur les principales propositions des organisations syndicales (garantie et niveau des retraites, droit à la retraite à 60 ans, durée de cotisation, reconnaissance de la pénibilité, ressources financières assurant l'avenir à long terme du système de retraite, réduction des inégalités entre les femmes et les hommes…), les confédérations décident d'appeler à une journée nationale interprofessionnelle d'action et de manifestations le 22 mai 2008", pouvait-on lire le 30 avril dernier dans un communiqué commun signé des syndicats Cfdt, Cfe-Cgc, Cftc, Cgt et Cgt-Fo.

Des manifestations sont prévues dans toutes les grandes villes de France, et à Paris, le défilé devrait démarrer à 14h30 de la place de la Bastille.

Selon un porte-parole de la RATP, le réseau RER-métro-tramway-bus était ce jeudi matin "complètement normal". Seule la ligne B du RER est perturbée avec un train sur deux qui circule, tandis que l'interconnexion entre RATP et SNCF à la gare du nord est suspendue.

Dans la fonction publique, les syndicats FO, FSU, CGT et Sud-soldaires ont appelé les fonctionnaires à des actions "pouvant aller jusqu'à la grève".

S'agissant du privé, la CGT prévoit "une très forte mobilisation", avec "des centaines d'arrêts de travail" déposés dans les secteurs de la métallurgie, l'agro-alimentaire ou encore la chimie.

Mais pour le Premier ministre François Fillon, invité hier mercredi de France 2, "la question [de l'allongement de la durée de cotisation] a été tranchée en 2003".




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu