Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Journée de la Terre : solidarité avec les Palestiniens

Rédigé par MRAP | Mardi 16 Mars 2010



Le 30 mars 1976, une manifestation de paysans palestiniens citoyens d'Israël contre la confiscation de leurs terres était violemment réprimée. Bilan : 6 morts et de nombreux blessés.
Depuis, le 30 mars est pour les Palestiniens la « journée de la Terre ».
Cette journée doit être l'occasion de rappeler que la spoliation des Palestiniens est un processus ancien, qui a commencé pendant la guerre de 1948 et se poursuit jusqu'à aujourd'hui :

Spoliation à l'intérieur de l'État d'Israël dans ses frontières internationalement reconnues, systématique et planifiée et qui continue aujourd'hui à l'encontre des Palestiniens qui n'ont pas été expulsés en 1948.
Spoliation dans les territoires occupés depuis 1967 :

- En Cisjordanie, plus de moitié des terres est passée sous contrôle israélien. L'eau, indispensable à l'agriculture dans un pays méditerranéen, est entièrement sous contrôle israélien. Alors que de nouvelles négociations sont annoncées, le gouvernement israélien multiplie les faits accomplis : construction de nouvelles colonies, confiscation de terres.

- A Gaza, l'évacuation unilatérale de 2005 n'a pas pas été totale, pour des raisons sécuritaires.

- A Jérusalem-Est, les Palestiniens n'ont pas le droit de construire, leurs maisons sont détruites sous des prétextes divers et la politique israélienne vise à les rendre minoritaires dans leur ville.

Aujourd'hui, le MRAP rappelle qu'il n'y aura de paix juste et durable que dans le respect du droit international :
- Deux États dans les frontières d'avant juin 1967
- Jérusalem-Est capitale de l'État palestinien.
- Solution juste et négociée pour le droit au retour des Palestiniens.

Luttant contre toutes les discriminations, le MRAP rappelle que l'État d'Israël doit assurer l'égalité entre tous ses citoyens.

La poursuite de la colonisation est la preuve que le gouvernement israélien ne cherche pas la paix. Son arrêt est le préalable nécessaire à de véritables négociations de paix.

Paris, le 16 mars 2010.

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu