Connectez-vous S'inscrire






Archives

John McCain vainqueur républicain en Floride

| Mercredi 30 Janvier 2008

La course à l'investiture pour la présidentielle de novembre 2008 se poursuit aux Etats-Unis. Mardi 29 janvier, ce sont les électeurs de Floride qui étaient appelés à voter pour les primaires démocrates et républicaines. Hillary Clinton et John McCain en sont tous deux sortis vainqueurs, au grand dam de l'ancien maire de New York Rudolph Giuliani, qui choisit de jeter l'éponge.



John Mc Cain, candidat à l'investiture républicaine
John Mc Cain, candidat à l'investiture républicaine
Lors de la primaire républicaine qui s'est déroulée hier mardi 29 janvier en Floride, c'est le sénateur de l'Arizona, John McCain, qui est arrivé en tête avec 36% des suffrages exprimés contre 31% à Mitt Romney. "Ce n'est pas un raz de marée mais c'est une victoire qui fait du bien. Cela montre une chose. Je suis le leader conservateur qui peut unir le parti", a déclaré John McCain, ajoutant, conscient de la difficulté qui l'attend encore : "C'est un élan très significatif, mais je pense qu'une dure semaine nous attend et qu'il y a encore beaucoup d'Etats à conquérir."

Rudoph Giuliani, arrivé en troisième position avec 15%, serait sur le point de jeter l'éponge, ses conseillers et ceux du vainqueur McCain étant tombés d'accord sur un soutien de Guliani au vainqueur. Mike Huchabee lui, même s'il est arrivé en qutrième position, a promis à ses supporters de continuer et d'être présent le 5 février, journée cruciale où 22 états doivent voter.

Côté démocrate, la victoire est symbolique pour Hillary Clinton puisqu'un différend oppose les dirigeants nationaux et régionaux du parti, raison pour laquelle les résultats ne seront pas validés.

La candidate démocrate a pourtant estimé que sa victoire était "bienvenue" avant le vote décisif du 5 février. "Je suis convaincue qu'avec ce vote retentissant, avec les millions d'Américains qui vont voter mardi prochain, nous allons envoyer un message clair: l'Amérique est de retour et nous allons reprendre notre destin en main", a déclaré la sénatrice de New York.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu