Connectez-vous S'inscrire






Archives

Jérusalem accaparée…

Rédigé par Mom Nicolas | Jeudi 17 Avril 2003

Essuyant offensive sur offensive, la population palestinienne subit la guerre en Irak. Le gouvernement Sharon a profité « du détournement » des média pour multiplier les raids et implanter une nouvelle colonie. En effet, mercredi 2 Avril, le premier ministre a donné le feu vert à l’ouverture d’une nouvelle implantation en plein cœur de Jérusalem est, le quartier arabe de la ville sainte…



Essuyant offensive sur offensive, la population palestinienne subit la guerre en Irak. Le gouvernement Sharon a profité « du détournement » des médias pour multiplier les raids et implanter une nouvelle colonie. En effet, mercredi 02 Avril, le premier ministre a donné le feu vert à l’ouverture d’une nouvelle implantation en plein cœur de Jérusalem Est, le quartier arabe de la ville sainte…

 

Les constructions sont à peine en cours, que déjà 35 familles occupent les lieux, 54 habitations sont déjà construites et 120 sont prévues. Cette intrusion juive en plein cœur du quartier arabe, constitue une véritable provocation. Yariv Oppenheimer,  porte parole de la Paix Maintenant, organisation pacifiste israélienne met en garde contre « un nouveau Hébron » (où 120 000 palestiniens cohabitent avec 500 colons installés dans le centre-ville, et qui fut le théâtre du massacre de 29 fidèles musulmans par un extrémiste juif en 1994).

 

Un vieux projet…

Initié en plein processus de paix en 1997, une poignée d’Israéliens avait investi une maison achetée par un milliardaire juif de Miami à Ras el-Amoud, quartier arabe de Jérusalem Est. Devant le tollé suscité par cette violation flagrante de l’esprit d’Oslo, le gouvernement de Benyamin Netanyahou avait obtenu que les colons soient remplacés par une dizaine d’étudiants talmudiques, ce qui revenait à entériner la présence juive dans le quartier arabe…

 

Un enjeu stratégique : s’accaparer Jérusalem

Situé en face de l’esplanade des mosquées, Ma’ale Hazeitim (nom donné à la nouvelle colonie) est installée sur la route Jéricho Jérusalem. Emprunté par des milliers de palestiniens, cet axe stratégique leur assurait  un accès protégé à la ville sainte, sans passer par Israël, reliant ainsi la Cisjordanie de la vieille ville. De par cette nouvelle implantation, le gouvernement israélien conforte sa politique de faire de Jérusalem sa capitale « éternelle et indivisible ». Il s’agit de couper Jérusalem de la Cisjordanie et donc de couper les palestiniens de l’esplanade des mosquées, lieu saint de l’Islam, d’une part, et d’autre part  de commencer à coloniser Jérusalem dans sa globalité excluant ainsi le caractère multiconfessionnel de la ville sainte.

 

C’est aussi une volonté, selon Dan Bittan de La Paix Maintenant, de « saboter toute possibilité de règlement du conflit car tout le monde sait que si les Palestiniens n’obtiennent pas Jérusalem-est, il n’y aura pas de paix », ajoutant  « les colons sont des fascistes. Ils ne veulent pas de paix avec les Palestiniens et le gouvernement les encourage. A mon avis, le sang va couler bientôt par ici ».





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu