Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Jawad Bendaoud, alias « le logeur de Daesh », non poursuivi pour terrorisme

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 12 Juillet 2017



Jawad Bendaoud, alias « le logeur de Daesh », non poursuivi pour terrorisme
Plus connu sous du « logeur de Daesh », Jawad Bendaoud, 31 ans, ne comparaîtra pas pour terrorisme. Selon Le Figaro, le parquet aurait demandé la requalification des faits le concernant. Jawad Bendaoud ne sera pas jugé pour « association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes d’atteintes aux personnes » mais pour « recel de malfaiteurs » à la rentrée. Il risquerait jusqu’à trois ans de prison, incluant les deux années déjà passées derrière les barreaux.

Jawad Bendaoud avait loué un squat à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) aux coordinateurs des attentats de novembre 2015. Parmi eux figurait Abdelhamid Abaoud. Il avait été interpellé par la police alors qu’il déclarait en direct, lors de l’assaut à Saint-Denis qui eut lieu quelques jours après les attentats du 13-Novembre, avoir « rendu service normalement ».

En mai dernier, il écopait d’une condamnation à six mois de prison pour avoir tenté d'incendier sa cellule en septembre 2016 en signe de protestations contre ses conditions de détention.

Dans une lettre écrite en décembre 2015 à destination des juges, il clamait son innocence : « A aucun moment, je n’ai senti une ambiance terroriste ou dangereuse dans la location de l’appartement. (...) Je suis conscient d’avoir hébergé les pires assassins que la France n’a jamais connu, mais à aucun moment je me suis associé je n’ai vu de mes yeux des armes »

« Je n’ai jamais prié, la dernière fois que j’ai prié j’avais 16 ans et mon père en était la seule raison. Je n’ai jamais fréquenté une seule mosquée, je fais tout ce qu’un bon musulman ne ferait pas », avait-il également fait savoir, refusant d'être pris pour un « bouc émissaire ». par la justice.

Lire aussi :
Jawad Bendaoud, « le logeur du Daesh », mis en examen
Attentats de Paris : le cerveau présumé des attentats tué à Saint-Denis





Loading














Recevez le meilleur de l'actu