Connectez-vous S'inscrire






Religions

Jamaat al Tabligh, sortie annuelle à Dreux

Rédigé par HADDACH Mohamed | Vendredi 18 Juillet 2003

Du 11 au 13 juillet, la ville de Dreux a accueilli la rencontre annuelle désormais traditionnelle du mouvement Jamaat al Tabligh. Dans la « nouvelle mosquée » de la ville, se sont retrouvés membres et sympathisants du plus grand mouvement piétiste de l’Islam contemporain. Ils sont venus de toute la France et de l’Europe et ont passé le week-end dans une ambiance calme, fraternelle et riche en rencontres.



Du 11 au 13 juillet, la ville de Dreux a accueilli la rencontre annuelle désormais traditionnelle du mouvement Jamaat al Tabligh. Dans la « nouvelle mosquée » de la ville, se sont retrouvés membres et sympathisants du plus grand mouvement piétiste de l’Islam contemporain. Ils sont venus de toute la France et de l’Europe et ont passé le week-end dans une ambiance calme, fraternelle et riche en rencontres.

 

Trois jours de fraternité et de foi en Dieu

Pendant trois jours, ils étaient plus de 2000 présents, rassemblés au sein de la « Mosquée  Sounna » de Dreux. Mosquée nouvelle qui, pour le mouvement, fait aussi office de référence dans la région Centre. Ils l’appellent 'Markez'.

Depuis quelques années, le rendez-vous annuel de Dreux est devenu un moment privilégié d'échanges du mouvement, régulièrement placé sous le signe de la foi. La rencontre de cette année n’a pas manqué à cette tradition. Dans leurs allocutions, les imams du mouvement sont revenus sur les activités de leurs mosquées. En France, en plus de la ville de Dreux où le mouvement compte une forte adhésion, le Tabligh est solidement implanté à Saint-Denis dans la Banlieue parisienne, dans le Nord, dans la ville de Marseille ainsi qu’à Mulhouse.

 

L’accueil et l’organisation de ces journées ont nécessité un gros investissement de la part de la communauté Tabligh de Dreux, notamment par l'installation d'une cuisine en plein air pour seconder la cuisine habituelle de la mosquée devenue trop petite pour l’occasion. Des structures spéciales ont été mises en place permettant à la foule de faire les ablutions à tout moment de la journée et de la nuit. Autant d’investissements pour lesquels une participation de 5 € journaliers fut demandée aux fidèles.

 

Le Tabligh : 'les Témoins de Jéhovah' de l’Islam

En plus du bilan de leurs activités, les imams ont informé l’assistance de leurs projets à venir. Ces interventions furent ponctuées de prêches sur la foi et la spiritualité. Les intervenants ont particulièrement insisté sur la tenue de veillées de prières, une des grandes particularités de la Jamaat al Tabligh. Ils ont aussi exhorté les membres du mouvement à poursuivre les 'Khourouj' en France et à l'étranger. Les « Khourouj » ou les « sorties », caractérisent le mouvement Tabligh. Elles se font par petits groupes de volontaires qui « sortent » pour un voyage au cours duquel ils se donnent l’objectif de transmettre le message de l’Islam. Depuis sa création en 1927, en Inde par Muhammad Ilyas, la Jamaat al Tabligh (littéralement : l’assemblée de ceux qui transmettent) se dévoue dans ce travail de missionnaire de l’Islam. Ce qui lui vaut le surnom mérité de « piétistes de l’Islam ». Par prosélytisme ou par trop grand zèle, il arrive que les membres du mouvement, lors des «Khourouj », fassent du porte-à-porte voire le tour des cafés pour accomplir leur mission. D’où leur autre surnom de « témoin de Jéhovah de l’Islam ».

 

Au terme de ces trois jours de travail, et d’échanges chaleureux, la mosquée sounna s’est vidée de ses derniers visiteurs dans la journée du dimanche. Les organisateurs ont maintenant du pain sur la planche pour remettre en état une mosquée dont les travaux sont en cours. Les derniers fidèles à quitter la ville ont fait bonne œuvre en achetant le pain restant au comité d’organisation. Des recettes qui feront le plus grand bien à la caisse de la mosquée qui en a besoin.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu