Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Israël n'exclut pas de contacter indirectement le Hamas

| Jeudi 20 Décembre 2007



Mercredi, le ministre israélien des Transport Shaul Mofaz a affirmé que l'Etat hébreu n'excluait pas de contacter indirectement le Hamas pour mettre fin aux violences.

Tant que les attaques à la roquette se poursuivront, Israël ne cessera pas "même pour une heure" ses représailles contre les militants palestiniens, a-t-il expliqué sur la radio de l'armée israélienne. Mais "nous pouvons réfléchir à une médiation", a-t-il ajouté.

Seul un autre ministre du gouvernement est favorable à des contacts avec le Hamas. Mais le cabinet y est majoritairement opposé.

Ismaïl Haniyeh, ancien Premier ministre du Hamas, a plaidé mercredi pour un cessez-le-feu avec Israël. Selon le porte-parole du Mouvement de la résistance islamique, Taher Nunu, l'actuel dirigeant de la Bande de Gaza a lancé cet appel lors d'un entretien téléphonique avec un journaliste de la télévision israélienne.

"L'occupation doit cesser ses attaques et son siège", a souligné Taher Nunu. "Alors une trêve sera possible".

Marc Regev, porte-parole d'Ehoud Olmert, a répété qu'il n'y aura pas de négociations tant que le Hamas ne reconnaîtra pas Israël, ne renoncera pas à la violence et n'acceptera pas les précédents accords de paix.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu