Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie online : des soldats australiens blâmés

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Octobre 2012



Le ministère australien de la Défense a blâmé deux soldats ayant tenu des propos racistes et violents à l'encontre des musulmans sur le réseau social Facebook en septembre dernier, après une manifestation pacifique organisée par la communauté à Sydney contre la diffusion du film « L'innocence des musulmans », a-t-on appris lundi 29 octobre.

Les soldats mis en cause avaient effectivement publié des commentaires haineux sur Facebook sur l'utilisation de fusils longue portée et de mitrailleuses contre les manifestants musulmans. « Donnez-moi un M4 et envoyez-moi à Sydney pour que je fasse le ménage » ou encore « Qu'est-ce-que je ne donnerais pas pour être aux commandes d'un MAG 58 (...) de me mettre en position de tir (...) et d'envoyer à terre ces cancéreux » figurent parmi les propos qu'ils ont publié et mis en lumière par des médias australiens.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que « la discrimination d'une personne selon son sexe, sa religion, son origine ethnique ou son orientation sexuelle est répugnant et va à l'encontre des valeurs de la Défense mais également de l'ensemble de la communauté. » Le communiqué précise également que « la grande majorité du personnel de la Défense sont des professionnels et agissent en conformité avec les valeurs et les normes. »

« Si l'on constate qu'un ou plusieurs soldats y sont impliqués, je prendrai toutes les mesures nécessaires conformément aux lois du pays et celles de l'armée », a déclaré le chef de l'armée, le lieutenant-général David morrison, afin que ce type d'incident ne se reproduise plus.

Deux soldats ont ainsi été officiellement blâmés, des mesures disciplinaires sont en cours contre un troisième soldat et treize autres ont été « conseillés ».

La communauté musulmane d'Australie a salué cette initiative de l'armée. Ahmed Kilani, responsable du site communautaire Muslim Village, a déclaré sur ABC News que le gouvernement, à travers son acte, « envoie un message fort afin que ce genre de mentalité ne se retrouve ni dans les forces armées ni dans la société. »

Lire aussi :
Aïd el-Kébir 2012 : menacés par un fusil à pompe à la sortie de la mosquée
Film anti-islam: face à la provoc, les organisations musulmanes réagissent
Un film islamophobe à scandale met le monde musulman en émoi




Loading












Recevez le meilleur de l'actu