Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Islamophobie à Argenteuil : l'indignation d'EMF contre le silence politique

Rédigé par Etudiants Musulmans de France (EMF) | Vendredi 21 Juin 2013



L’association Etudiants Musulmans de France (EMF) exprime son indignation face à la violente agression dont a été victime une jeune femme enceinte le jeudi 13 juin 2013 et dont le seul motif est sans équivoque la confession musulmane de cette dernière. C’est avec douleur que nous avons appris que cet acte a conduit à la perte de son enfant innocent. Nous lui présentons, ainsi qu’à sa famille, nos profondes et sincères condoléances.

L’EMF dénonce en ce jour cet acte, preuve d’une haine qui ne cesse de s’accroitre envers la communauté musulmane alors même que la fraternité est l’un des principes censés régir notre République. Un acte criminel qui vient s’ajouter à la longue liste des agressions islamophobes qui malheureusement se voient étouffer par les médias.

EMF observe, jour après jour, une montée fulgurante d’actes islamophobes sans noter aucune réaction des pouvoirs publics. Et c’est avec grand regret que nous dénonçons une totale indifférence politique face à l’islamophobie ayant mené aujourd’hui à cet acte meurtrier et odieux. Nous condamnons le silence des politiciens qui, rappelons-le, sont censés garantir la paix et l’unité de notre pays. Un silence inquiétant, notamment de la part de notre ministre de l'intérieur Monsieur Manuel Valls, censé garantir la sécurité de tous les citoyens et une cohésion nationale. Un silence inquiétant aussi de la part de notre ministre des droits de la femme et porte-parole du gouvernement : Madame Najat Vallaud-Belkacem, censée condamner toute violence portée à toute femme, peu importe sa confession ou sa tenue vestimentaire.

Certes, une information judiciaire pour « violences volontaires aggravées » a été ouverte mais ce petit pas dans la reconnaissance de l’islamophobie ne saurait nous satisfaire à la vue de la protection dont bénéficie d’autres catégories de personnes.

Ainsi, l’EMF s’engage fermement à dénoncer toute forme d’islamophobie portée à sa connaissance et s’engage également à se battre pour que justice soit faite, que l’islamophobie soit reconnue comme un délit, qu’égalité soit rétablie, que la fraternité renaisse et que les libertés de chacun soient respectées.

Afin de réduire ce sentiment d’impunité face à l’islamophobie qui pousse certains individus à commettre des actes sans la moindre crainte, nous appelons nos sénateurs et députés à prendre en compte avec la plus grande attention la montée de cette haine anti-musulmane, et à sanctionner toutes dérives d’où qu’elles viennent.

Rappelons-nous et méditons sur ces belles vérités :

Montesquieu a dit : « Une injustice faite à un seul est une menace pour tous. »
Willy Brandit a ajouté : « Ne l’oubliez jamais : celui qui laisse commettre une injustice ouvre la voie à d’autres injustices. »

EMF appelle les citoyens à s’engager dans ce combat qui n’est pas celui des musulmans mais celui de la société dans sa globalité. Nous appelons ainsi tout le monde à se joindre au rassemblement silencieux devant la sous-préfecture d'Argenteuil ce samedi 22 juin 2013 à 15 h (2, rue Alfred Labrière).




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu