Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Iran: des ressortissants américano-iraniens inculpés

| Mardi 29 Mai 2007



Mardi, l'universitaire Haleh Esfandiari et deux autres ressortissants américano-iraniens ont été officiellement inculpés pour "avoir agi contre la sécurité du pays via la propagande et l'espionnage au profit d'étrangers", a annoncé le porte-parole du ministère de la Justice, Ali Reza Jamshidi.

Le ministère du Renseignement accuse Haleh Esfandiari et son organisation sont accusés par les autorités iraniennes de tentative de renversement du régime de Téhéran.

L'universitaire "a été informée des charges qui pèsent contre elle. Le plaignant est le ministère du renseignement", a-t-il poursuivi. Il n'a pas précisé quand la directrice du programme Proche-Orient de la fondation américaine Woodrow Wilson avait été informée. Elle est détenue depuis début mai à la prison Evin.

Kian Tajbakhsh, un consultant en urbanisme américano-iranien travaillant pour une fondation de George Soros, l'Open Society Institute, et la journaliste Parnaz Azima, qui travaille pour Radio Farda, ont été inculpés des mêmes chefs. Aucune date n'a pour l'heure été annoncée pour leur procès. Jamshidi a précisé que l'enquête se poursuivait contre les trois accusés.

La famille de l'universitaire, le Centre Wilson et l'institut ont démenti ces accusations.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu