Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Iran: Clinton opposé à un recours à la force

| Samedi 3 Mars 2007



Vendredi, Bill Clinton s'est dit opposé à une action militaire des Etats-Unis contre l'Iran, qui refuse toujours de suspendre son programme nucléaire comme le Conseil de sécurité l'en a enjoint. Selon M. Clinton, les sanctions sont plus efficaces que l'on ne pense, contrairement à l'usage de la force.

M. Clinton a poursuivi en affirmant que les Etats-Unis ne peuvent être certains qu'une frappe militaire détruirait le programme nucléaire iranien, notant également que la population de l'Iran est trois fois plus nombreuse que celle de l'Irak, où l'armée américaine est actuellement en difficulté.

L'ancien président (1993-2001) et prédécesseur de George W. Bush se prononçait à l'issue d'un discours à l'université du Kansas, auquel ont assisté environ 9.000 personnes.

Ses commentaires interviennent alors que le Conseil de sécurité des Nations unies, qui a adopté des sanctions contre Téhéran, envisage de nouvelles mesures. De son côté, l'administration américaine a refusé d'exclure des moyens militaires.




Loading














Recevez le meilleur de l'actu