Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Interdiction du voile à l'université : une laïcité coercitive contre l'islam

Rédigé par Comité 15 mars et Libertés | Mardi 6 Août 2013



Le Haut Conseil à l'intégration propose que soit légiférée une loi excluant les étudiantes voilées du cursus universitaire.

Après l'inique loi du 15 mars 2004 qui a visé les filles voilées au collège et au lycée, ce conseil propose donc une loi dont l'effet est d'exclure des étudiantes musulmanes au seul motif de leur choix vestimentaire.

Le Comité 15 mars et Libertés considère que c'est encore une étape dans la stigmatisation judiciarisée des musulmans, qui légitime les crispations vis-à-vis de leur visibilité. Le HCI, avec cette proposition s'inscrit dans la vision qu'il a toujours prônée de la laïcité : une vision erronée, coercitive et qui sert une islamophobie galopante dans notre pays.

Le Comité 15 mars et Libertés appelle à ce que soient écoutées les voix de la sagesse de notre pays, qui favorisent le vivre ensemble et la pleine citoyenneté, et continue son combat contre tous ceux qui font de la visibilité des musulmans leur cible favorite.

Cette proposition fait écho à un climat détestable, alors que des musulmans subissent des actes de plus en plus graves avec des mesures de vexation des mères accompagnant les sorties scolaires, d'autres provocations émanant de politiques, voire de fonctionnaires, qui n’hésitent pas à faire montre de leur islamophobie sur les réseaux sociaux. Les affaires de Gennevilliers, de Trappes et de Reims sont encore vives dans les esprits.

Le Comité 15 mars et Libertés rappelle que la laïcité ne saurait réduite comme certains le voudraient à un arsenal de lois contre les musulmans, et que ceux-ci n'acceptent plus d'être à ce point des objet de lois scélérates, mais entendent vivre librement et dignement en tant que citoyens dont les droits fondamentaux sont respectés.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu