Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Institut des cultures musulmanes : ouverture définitive en 2011

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Lundi 25 Juin 2007

La Goutte d’Or, le quartier le plus cosmopolite, le plus bigarré de la ville de Paris, accueillera en son sein définitivement à partir de 2011 l’Institut des cultures musulmanes (ICM), un projet porté par le Maire de Paris en personne et qui devrait prouver « son attachement à la reconnaissance d’une identité spirituelle et culturelle qui doit pouvoir s’épanouir en bonne intelligence avec l’ensemble des sensibilités religieuses présentes au sein de la communauté parisienne ». En attendant « la livraison définitive de l’équipement », c’est un Centre de préfiguration situé au 19-23 rue Léon qui a été inauguré en octobre 2006.



Centre de préfiguration, sis 19-23, rue Léon dans le 18ème à Paris
Centre de préfiguration, sis 19-23, rue Léon dans le 18ème à Paris
Le 19 octobre 2006, le maire de Paris Bertrand Delanoë a inauguré le Centre de préfiguration de l’Institut des cultures musulmanes, situé dans la 18ème arrondissement de la capitale, au 19-23 rue Léon, au cœur du mythique et coloré quartier de la Goutte d’Or et en lieu et place de ce qui était auparavant la mosquée Al Fath.

En partenariat avec l’Institut du monde arabe (IMA), l’Institut d’étude de l’islam et des sociétés du monde musulman (IISMM), la compagnie « Graines de soleil » ainsi que l’association ProcréArt et ses partenaires culturels (à savoir Le Lavoir Moderne et l’Olympic Café), associations et instituts qui permettront de « nourrir et enrichir la programmation du Centre de préfiguration de l’Institut des Cultures Musulmanes », le centre « proposera uniquement des activités culturelles et de formation, inscrivant ainsi d’emblée le projet dans sa dimension laïque », peut-on lire sur le site Paris.fr, à la rubrique « culture ».

A partir de 2011, l’Institut des cultures musulmanes s’établira définitivement au 53-57, rue Polonceau et au 56, rue Stephenson. « Paris doit dire merci à toutes les composantes de son âme, dans l’âme de Paris il y a l’identité musulmane » avait déclaré Bertrand Delanoë lors de l’inauguration. Un appel d’offres international sera lancé pour la construction de l’Institut, qui aura « pour fonction de faire voisiner trois activités distinctes ».

Ainsi verront le jour un « centre universitaire de formation, de recherche et de documentation orienté vers l’étude des lectures et des pratiques modernes de l’islam », avec un « pôle de recherche » et un « centre d’archives et de documentation », « des activités et animations sociales et culturelles tournées vers les associations de quartier, en lien avec des institutions culturelles parisiennes », et enfin « une activité cultuelle digne » qui verra le centre mettre à disposition « des salles dédiées en permanence à l’exercice du culte, et des espaces mixtes qui pourront tenir lieu de salles de prière les jours de grande affluence, notamment à l’occasion des deux grands rendez-vous du calendrier musulman : aïd el fitr et aïd el adha ».

Deux terrains d’une surface totale de 4000 m², près de dix millions d’euros investis par la mairie de Paris, « nous voulons que le fait musulman soit un plus dans la rénovation de ce quartier », a expliqué Hammou Bouakkaz, conseiller spécial de Bertrand Delanoë pour les questions liées à l’islam.

Avec son statut de fondation, l’Institut des cultures musulmanes « devrait ainsi permettre de faire rayonner la diversité des cultures de la Goutte d’Or à l’échelle de la ville, voire au-delà, en associant à ses activités des partenaires extérieurs, tout particulièrement les universités, centres culturels, et associations sensibles à cette question ».





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu