Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Indonésie : le premier congrès national de savantes musulmanes initié

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 3 Mai 2017



Indonésie : le premier congrès national de savantes musulmanes initié
Une première dans le plus grand pays musulman au monde. L’indonésie a organisé fin avril son premier congrès national des femmes savantes (oulémas). Près de 300 théologiennes et responsables religieuses musulmanes se sont donnés rendez-vous pendant trois jours à Cirebon, dans le nord-ouest de l’île de Java. La majorité des participantes sont indonésiennes mais plusieurs d’entre elles ont fait le déplacement depuis le Nigeria, le Kenya, le Pakistan ou encore l’Afghanistan.

Les discussions ont porté sur trois grandes thématiques : la question des dégâts environnementaux, les violences sexuelles et le mariage des enfants. A l’issue de ce congrès, les participantes ont émis une fatwa contre le mariage des enfants en Indonésie. Les responsables religieuses ont demandé au gouvernement de relever l’âge du mariage à 18 ans pour les femmes aujourd’hui fixé à 16 ans. Il est fixé à 19 ans pour les hommes. Lukman Hakim Saifuddin, ministre indonésien des Affaires religieuses, a indiqué qu’il allait porter les recommandations du congrès au gouvernement.

La décision a été saluée par l'UNICEF. « C'est un moment marquant dans les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants en Indonésie, où en moyenne plus de 3 500 filles sont mariées tous les jours », a déclaré Gunilla Olsson, représentante de l'Unicef en Indonésie. Selon l'organisation, une Indonésienne sur six serait en effet mariée avant l'âge de 18 ans. Chaque année, près de 340 000 jeunes filles seraient ainsi concernées.

« C'est le moment de reconnaître l'existence des femmes savantes et d'apprécier la contribution du clergé féminin », a déclaré à la BBC Badriyah Fayumi, une des organisatrices du congrès.

Lire aussi :
Khaled Bentounes : « Les femmes sont vecteurs de paix »





Loading














Recevez le meilleur de l'actu