Connectez-vous S'inscrire






Monde

Inde: le discours anti-musulman du petit-fils d'Indira Gandhi suscite un tollé

| Mercredi 18 Mars 2009

Diffusés sur la chaîne de tv indienne NDTV, des extraits islamophobes d'un discours de Varun Gandhi, petit-fils de l'ancienne première ministre de l'Inde, Indira Gandhi, et candidat aux législatives, ont suscité un tollé en Inde. A un mois des élections, la Commission électorale exige des "poursuites criminelles" envers un des descendants de Nehru, un des pères de l'indépendance de l'Inde.



A droite, Varun Gandhi.
A droite, Varun Gandhi.
Un mois avant les élections législatives, Varun Gandhi, candidat et petit-fils de l'ancienne Premier ministre de l'Inde, Indira Gandhi, risque d'être poursuivi en justice pour s'en être violemment pris à la minorité musulmane, selon une information officielle en date du 17 mars.

Dans des extraits d'un discours en hindi diffusés par la chaîne de télévision NDTV, Varun Gandhi a déclaré que son Parti du peuple indien (Bharatiya Janata Party, nationaliste hindou) “ couperait la tête de musulmans ”. Selon lui, ces derniers “ portent des noms effrayants, comme Karimullah ou Mazullah, si bien que quand vous les croisez la nuit, vous avez peur ”, a ajouté M. Gandhi, candidat à la députation pour les législatives en Inde qui auront lieu du 16 avril au 13 mai.

Ses déclarations, traduites en anglais par les médias, ont suscité un tollé si bien que la Commission électorale a annoncé avoir exigé des "poursuites criminelles" dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, où le discours a été tenu, pour avoir, selon l'AFP, "alimenté les tensions inter-communautaires".

Selon un commissaire électoral, un avertissement a aussi été transmis à son parti. Varun Gandhi s’est quant à lui défendu en faisant savoir que son discours avait été tronqué.

L'Inde et son 1,15 milliard d'habitants compte environ 80% d'hindous et 14% de musulmans. Son histoire est marquée par de nombreuses violences inter-religieuses depuis la Partition sanglante et bâclée du "Raj" britannique qui donna naissance à l'Inde et au Pakistan en août 1947.

Varun Gandhi est le fils du deuxième enfant d'Indira Gandhi, ex-Premier ministre assassinée en 1984. Indira Gandhi avait eu un fils aîné, Rajiv Gandhi, également ancien Premier ministre et qui fut aussi tué en 1991. Indira Gandhi était la fille de l'un des pères de l'indépendance de l'Inde, Jawaharlal Nehru.

La dynastie des Nehru-Gandhi n'a aucun lien de parenté avec le Mahatma Gandhi.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu