Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Incendie de la mosquée de Montbéliard : votre réaction M. Guéant ?

Rédigé par Le Collectif des Musulmans de France (CMF) | Jeudi 10 Novembre 2011



Jeudi 10 novembre à 5h du matin, la mosquée de Montbéliard a été victime d’un incendie. L’origine criminelle de cet acte lâche qui a partiellement détruit les locaux ne fait aucun doute.

Cet acte islamophobe s’ajoute à la longue liste d’actes odieux qui se multiplient en France et qui visent les symboles de la communauté musulmane. C’est d’ailleurs la deuxième fois en près d’un mois que cette mosquée est prise pour cible. Le 2 octobre, la fourgonnette de ce lieu de culte était également partie en fumée.

Après l’incendie des locaux de Charlie hebdo, toute la classe politique était montée au créneau pour dénoncer l’intolérable atteinte à la liberté d’expression. Claude Guéant, ministre de l’Intérieur avait même qualifié l’attaque d’ « attentat ». Pourquoi l’union sacrée qui s’est manifestée il y a quelques jours ne dénonce-t-elle pas avec la même vigueur ces actes islamophobes en pleine recrudescence ? Existerait-il des condamnations sélectives et des indignations à deux vitesses? A moins de considérer les musulmans français comme des citoyens de seconde zone, cette absence de réactions des plus hauts responsables de l’Etat et des médias est révélatrice d’un traitement discriminatoire lorsqu’il s’agit de condamner les agressions qui visent les musulmans.

Le Collectif des Musulmans de France (CMF) exprime sa vive préoccupation face à ce climat délétère et au passage à l’acte de plus en plus violent. Il exprime toute sa solidarité aux fidèles de la mosquée de Montbéliard. Il exhorte les pouvoirs publics à mobiliser toutes les ressources pour traduire devant la justice les auteurs de ces attentats à répétition. Enfin, il déplore que la plupart du temps les responsables d’attaques islamophobes ne soient jamais retrouvés.

Quand un lieu de culte musulman est pris à partie à plusieurs reprises, c’est toute la République qui est menacée. Alors bougez-vous messieurs avant que l’islamophobie n’en vienne à franchir un pallier de plus dans la violence et la haine. Bougez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

Le Collectif des Musulmans de France (CMF)




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu