Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Incendie à Londres : sans le Ramadan, le bilan aurait pu être plus dramatique (vidéo)

Rédigé par | Mercredi 14 Juin 2017



Incendie à Londres : sans le Ramadan, le bilan aurait pu être plus dramatique (vidéo)
Au moins 17 personnes* sont mortes dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 juin, dans un spectaculaire incendie qui a ravagé un immeuble d’habitations situé dans un quartier populaire de Kensington, dans le nord-ouest de Londres.

Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées. De nombreux habitants de ce bâtiment de 27 étages sont encore portés disparus. Jusqu’à 600 personnes vivaient dans l’immeuble.

L’intervention de 200 pompiers et de 40 camions à incendie n’a pas suffi à maîtriser rapidement le sinistre. Selon les professionnels du feu, l’incendie est sans précédent dans la capitale.

Mise à jour lundi 19 juin : Le bilan s'est élevé à 79 morts.

Selon les premiers témoignages, ce sont des résidents musulmans qui, en plein mois du Ramadan, ont été parmi les premiers à alerter leurs voisins du feu vers 1 heure du matin. La plupart des habitants étaient en effet endormis et les alarmes incendie n'auraient pas fonctionné. Ceux qui étaient éveillés profitaient de ce temps pour manger, préparer leur dernier repas, prier ou accomplir d'autres activités avant le début du jeûne. Ils ont ainsi pu sauver des vies.

Le bilan humain devrait tout de même être très lourd, de nombreuses familles, y compris musulmanes, manquant à l'appel. Des témoins ont signalé avoir vu des personnes se jeter par la fenêtre, faute de pouvoir sortir de leur appartement. L’incendie a pris dans les étages les plus bas avant de vite se propager.

Un tel drame aurait-il pu être évité ? Les raisons de la tragédie sont encore inconnues mais un collectif d’habitants a fait savoir à la presse britannique avoir alerté le bailleur sur des risques d’incendie depuis 2013.






Loading














Recevez le meilleur de l'actu