Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Incendie à Londres : ils ont choisi de rester avec leurs parents plutôt que de les laisser mourir seuls

Rédigé par | Vendredi 23 Juin 2017



Kamru Miah, 82 ans, avec sa femme Rabeya Begum et son fils Hamid, 29 ans, sont morts dans l'incendie de la tour Grenfell à Londres, avec deux autres membres de la famille.
Kamru Miah, 82 ans, avec sa femme Rabeya Begum et son fils Hamid, 29 ans, sont morts dans l'incendie de la tour Grenfell à Londres, avec deux autres membres de la famille.
Les histoires relatives aux derniers moments vécus par les victimes de l’incendie de la tour Grenfell à Londres émergent doucement. Parmi elles, celle de la famille Miah dont cinq membres ont péri dans la nuit du 13 au 14 juin, en plein mois du Ramadan, est déchirante.

Trois jeunes adultes ont préféré mourir avec leurs parents plutôt que de les laisser mourir seuls dans leur appartement situé dans le 17e étage. Husna, 22 ans, et ses frères Hanif, 26 ans, et Hamid, 29 ans, ont choisi ce destin, préférant sacrifier leur vie que de vivre hantés le restant de leurs vies pour avoir abandonné père et mère qui n’étaient pas en capacité de s’enfuir. Kamru Miah, âgé de 82 ans, n’était en effet physiquement plus apte à marcher. Son épouse Rabeya, 65 ans, n’a pas voulu abandonner son mari.

Husna Begum, 22 ans, aux côtés de son frère Hanif, 26 ans, sont morts avec leur frère Hamid, 29 ans et leurs parents lors de l'incendie de la tour Grenfell à Londres.
Husna Begum, 22 ans, aux côtés de son frère Hanif, 26 ans, sont morts avec leur frère Hamid, 29 ans et leurs parents lors de l'incendie de la tour Grenfell à Londres.
Leurs enfants auraient pourtant pu s’en sortir, rapportent les médias britanniques. Ils avaient encore une heure devant eux avant qu'il ne soit impossible de sortir de la bâtisse. Conscients de l’issue fatale qui les attendait, ils ont consacré le temps qui leur restait à appeler leurs proches pour leur dire qu’ils ne pouvaient décemment pas laisser leurs parents périr seuls dans les flammes.

Samir Ahmad, un cousin de la famille, a témoigné auprès du Times que sa tante a parlé à Hanif et qu’il était « très calme » : « Il a dit que son heure est arrivée, qu’il ne fallait pas s’endeuiller pour eux et il nous a demandé de se réjouir pour eux car ils seront dans un lieu meilleur. » « La famille était très importante pour eux. Ils ont vécu ensemble et sont mort ensemble », a-t-il ajouté.

Husna Begum devait se marier à Leicester le mois prochain. Son fiancé et le reste de sa famille ont décidé de leur rendre hommage au cours d’une cérémonie de prière publique jeudi 22 juin. Parmi la fratrie, Mohammed Hakim est le seul survivant connu. Il aurait quitté l’immeuble quelques heures avant que l’incendie ne se déclare.

Le drame a provoqué la mort de 79 personnes. La Première ministre britannique Theresa May a présenté ses excuses mercredi 21 juin pour la gestion du sinistre, dénoncée par les habitants de la tour et leurs proches.

Lire aussi :
Incendie à Londres : sans le Ramadan, le bilan aurait pu être plus dramatique (vidéo)





Loading












Recevez le meilleur de l'actu