Connectez-vous S'inscrire






Archives

Il y a une méprise totale du monde occidentale pour le choix démocratique du peuple palestinien

Entretien avec Rabah Mhanna

Rédigé par Propos recueillis par la rédaction | Mardi 2 Mai 2006

A l'occasion du meeting organisé ce dimanche par le Mouvement de Soutien à la Résistance du Peuple Palestinien (MSRPP), Rabah Mhanna, membre du Bureau politique du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), a accordé une interview à saphirnews.



Rabah Mhanna
Rabah Mhanna

Quel est votre sentiment face à la réaction occidentale vis à vis de l’élection du Hamas, et aujourd’hui à la réaction des institutions françaises ?

La France et l'Europe sont l'exemple de la manière dont les gouvernements capitalistes voient l'issue du conflit en Palestine. Je suis choqué par le fait qu'on veuille nous empêcher de nous réunir aujourd'hui, et qu'il faille demander l'autorisation de prendre la parole. Cette attitude est peut être compréhensible vis-à-vis du Hamas, mais je pense que l'occident est à 100% avec Israël. Cela confirme que ce conflit durera à cause de la mondialisation sous couverture américano-israélienne.
Le fait que mes collègues n'aient pas pu sortir du territoire est un problème entièrement politique ; le Front Populaire de Libération de la Palestine, dont je fais parti, est aussi considéré comme une organisation terroriste, or voyez, je suis là. Il y a une méprise totale du monde occidentale pour le choix démocratique du peuple palestinien. Permettez moi de remettre en cause le système sois disant « démocratique » de ces pays occidentaux ; leur démocratie est nulle.

Le Hamas est il prêt à reconnaître l’état d’Israël et à engager un processus de paix ?

La question est de savoir si Israël est prêt à reconnaître les droits fondamentaux des palestiniens. La société israélienne est contrôlée par le sionisme et refuse de reconnaître le droit du peuple palestinien, elle ne veut pas traiter les palestiniens comme une nation. En 1974, le peuple palestinien, avec l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a donné une campagne historique quand il a décidé de mettre en place un Etat Palestinien. Le résultat c'est qu'Israël et la communauté internationale, n'ont pas répondu à cette proposition. Que le gouvernement palestinien soit le Hamas ou autre, le problème est le même.

Affiche collée à la sortie du métro Mairie d'Ivry
Affiche collée à la sortie du métro Mairie d'Ivry

On dit que le Hamas se rapproche de Téhéran car l’Iran serait prête à donner une aide financière au gouvernement palestinien, qu’en pensez vous ?

Le rapprochement du Hamas et de l'Iran est un mensonge. Qui connaît les structures des partis islamiques sait que le rapprochement entre Shiites et Sunnites est très difficile. Par contre, il est normal que le peuple palestinien cherche un soutien auprès d'états qui sont prêts à l'aider et qui refusent la dominance impérialiste, comme le Liban, la Syrie et l'Iran.

Mais certain d’entre eux ont de sérieux problèmes avec les réfugiés palestiniens. Ils n’en veulent d’ailleurs plus…

La Syrie ne se préoccupe pas spécifiquement du retour des réfugiés, mais les libanais oui. Ils veulent régler le conflit pour que les réfugiés puissent rentrer chez eux et quitter le Liban.

Israël refusera toujours le retour des réfugiés, si les palestiniens deviennent majoritaires sur son territoire, elle signe son arrêt de mort.

Le problème est plus vaste que ça. Non seulement ils ne veulent pas du retour des réfugiés, mais ils ne veulent pas non plus d'un état palestinien. Ils cherchent à diviser la Cisjordanie en petites parties et à faire fuire la population en développant des difficultés économiques et sociologiques. Ils veulent que les palestiniens quittent leur pays à cause de la misère, de la famine et du chômage.

Il existe au sein de la Knesset (parlement Israélien), des partis d’extrême gauche qui sont pour la paix, avez-vous mis en place un dialogue avec eux ? Etes vous en relation avec des israéliens ?

L'idée sioniste est basée sur un problème raciste. Les partis sionistes qui sont au parlement israélien ne peuvent en aucun cas résoudre correctement le problème, cependant, une parti des forces de la gauche palestinienne sont en relation avec des israéliens non sionistes. Pour notre part, nous gardons de bons contacts avec une avocate israélienne ainsi qu 'un journaliste de Haaretz.
Mais à part cela, non n'avons aucun dialogue avec le gouvernement Israélien. Le sacrifié ne peut pas être en relation avec le bourreau, sauf pour ceux qui démissionnent du gouvernement.

Y a-t-il un espoir pour la paix ?

La conception de la Palestine libre selon le FPLP, c'est une Palestine laïque ou tout le monde pourrait vivre. Se sera réalisable lorsque le capitalisme mondial qui est contre l'aspiration du peuple palestinien sera vaincue. Le combat est long.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu