Connectez-vous S'inscrire






Archives

Ibrahim Rugova : les montagnes pleurent leur guide

| Lundi 23 Janvier 2006

Ibrahim Rugova, président du Kosovo depuis mars 2002 a quitté son peuple. Mort d’un cancer des poumons ce samedi 21 janvier 2006, ce résistant pacifiste militant pour l’indépendance a cédé devant la maladie.



Ibrahim Rugova : les montagnes pleurent leur guide
Le "Ghandi des Balkans"

Ibrahim Rugova s'est battu pour déplacer les montagnes du Kosovo devant la Serbie de Milosevic. Les montagnes Rugova, dont la famille d'Ibrahim tient son nom, ne verront pas leur guide porter l'étendard du drapeau kosovar. Il a lutté toute sa vie pour son idéal d'indépendance. Nommé le « Ghandi des Balkans », Ibrahim s'est voulu pacifiste mais déterminé. «L'indépendance du Kosovo est déjà un compromis, car nous avons renoncé à l'union avec l'Albanie », clamait-il encore en novembre dernier.

Francophone et francophile, Ibrahim Rugova était un homme de lettres. Eléve de Roland Barthes, il a étudié à la prestigieuse université de La Sorbonne. Il en est ressorti avec un doctorat de lettres. Il était aussi un écrivain de renommée internationale.

Résistant et pacifiste dans l’âme

Il est né le 2 décembre 1944 à Cerrcë, et a baigné dans la résistance. Son père a été tué peu après sa naissance par les communistes qui gouvernaient alors la Yougoslavie. En 1989, Slobodan Milosevic, président serbe, supprime l'autonomie du Kosovo. Ibrahim Rugova engage alors une lutte pacifiste et organise « une société parallèle » . Avec plusieurs autres intellectuels Kosovars, il fonde la Ligue démocratique du Kosovo (LDK), mouvement clandestin. La LDK met en place des universités, des écoles et des institutions qui ne seront jamais reconnues par l'autorité nationale serbe.

Les manifestations pacifistes sont durement réprimées par l'armée serbe. La guerre civile éclate.

En juin 1999, le Kosovo est placé sous protectorat international, et les troupes de Belgrade se retirent. C'est une victoire pour la LDK et son leader Ibrahim Rugova.

Néanmoins, l'indépendance du Kosovo n'est toujours pas prononcée. Les élections présidentielles sous le regard attentif de l'ONU sont organisées le 4 mars 2002. A l'unanimité, Ibrahim Rugova est élu président d'un Etat qui n'existe encore pas. Le Kosovo reste encore partie intégrante de la Serbie Monténégro.

La reconnaissance de l'Etat du Kosovo reste encore la dernière lutte du président Rugova engagé dans de multiples pourparlers.

Un foulard en soie noué autour du cou, Ibrahim Rugova s'était juré de le garder jusqu'à l'indépendance du Kosovo. Il était écrit qu'il mourrait avec…





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu