Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hôpital : une sage-femme agressée, les intellectuels musulmans condamnent

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 22 Décembre 2011



Après la condamnation, mercredi 21 décembre, de Nassim Mimoune à six mois de prison ferme pour « violence sur un professionnel de santé », le docteur Asma Lambaret, également auteur de plusieurs ouvrages sur la condition de la femme musulmane, dénonce une « radicalisation des jeunes musulmans Européens encastrés dans une interprétation rigoriste des textes islamiques mais également leur consommation d’une littérature financée par les "pétrodollars" et les courants wahhabites », rapporte le site Yabidali.

Venu accompagner sa femme sur le point d'accoucher dans un hôpital de Marseille, lundi dernier, Nassim Mimoune a blessé une sage-femme à la main en voulant remettre en place le voile intégral de son épouse et a aussi cassé la porte d'un bloc opératoire. Avouant un excès de « colère », l'ouvrier en bâtiment a été fermement condamné par le tribunal correctionnel. La sage-femme avait présenté un certificat médical justifiant un arrêt de travail de deux jours.

L'islamologue et professeur Cheikh Said El Kamali a rappelé que « sur un plan médical, il n’y a pas de raisons d’interdire à un médecin ou une gynécologue de regarder les parties intimes d’une femme. Il est également permis pour un mari d’assister à l’accouchement de sa femme ». Un avis partagé par le Dr Lamrabet, « profondément choquée » par cette histoire.

Ce type d'incident reste malgré tout un cas isolé, comme l'a rappelé à Saphirnews Christophe Bertossi, directeur du du Centre Migrations et Citoyennetés de l’ l’Institut français des relations internationales (IFRI) et auteur de l'étude « La "diversité" à l'hôpital : identités sociales et discriminations ».

Lire aussi :
« L’islam n’est pas un problème à l’hôpital »
La diversité à l’épreuve dans les hôpitaux français





Loading












Recevez le meilleur de l'actu