Connectez-vous S'inscrire






Conso

Home staging : relooker son intérieur

Rédigé par Catherine Guenach | Mardi 15 Août 2017

Le home staging est loin d’être une nouveauté, il est apparu aux Etats-Unis dans les années 1970. Cette pratique a fait son apparition en France depuis quelques années, grâce notamment à une émission télévisée. Faisons le point sur l’état actuel du home staging ou l’art de redécorer son appartement ou sa maison à moindres frais et dans les tendances actuelles.



Home staging : relooker son intérieur
L’été est souvent la période de déménagement ou d’achat de nouvel appartement en prévision de la rentrée qui s’annonce en septembre. Que l’on soit propriétaire qui cherchons à relooker notre bien immobilier pour parvenir à mieux le vendre ou que l’on soit locataire et voulons profiter de la période des vacances pour réaménager notre intérieur, il est toujours bon de connaitre les trucs et astuces du home staging.

Les objectifs du home staging

Il ne s’agit pas de faire des travaux énormissimes. Bien au contraire, le home staging met d’abord en valeur l’existant : volume, luminosité, charme... L’idée est de mettre en scène l’intérieur d’une habitation pour mettre en condition l’acheteur potentiel, donner des repères visuels pour lui montrer les atouts du logement. Cela augmente les chances de la vendre rapidement.

Première étape : commencer par le désencombrement. Faire le tri de ses vieilles affaires accumulées, de ses vieux meubles complètement démodés, faire le deuil de ses bibelots qui peuvent, certes, avoir une valeur affective, mais pertubent l’harmonie gloable qui doit se dégager de votre appartement ou de votre maison. Tout le surplus doit disparaître. Ces objets peuvent être vendus ou donnés. On procédera ensuite au rangement des éléments que l’on garde, chaque chose à sa place... : les jouets dans le coffre à jouets, l’électroménager dans les placards...

Deuxième étape : il faut ensuite se préoccuper des petits détails : réparer une poignée de porte qui pendouille, boucher les fissures aux murs, remplacer une ampoule.

Troisème étape : enfin, il faut réaménager le bien, ce qui exige ici beaucoup de créativité et de sens pratique.

Le plus important dans le home staging est la dépersonnalisation. L’ensemble de la décoration doit être suffisamment neutre pour que le futur acquéreur n’ait d’yeux que pour le bien immobilier. Autrement dit, c’est comme transformer une habitation en maison ou appartement-témoin. « Un bon home staging ne se voit pas. Et on ne demande pas aux propriétaires si les modifications envisagées leur plaisent. Le but est que cela corresponde à la façon de vivre du plus grand nombre », selon l'agence Home Staging Experts. Une affirmation confirmée par le cabinet Sweet Home Staging : « Garder la neutralité est le principe de base. Mais il faut aussi s’adapter au type de quartier et aux acheteurs potentiels. »

Le home staging virtuel

Actuellement, les biens immobiliers sont généralement mis en scène juste pour prendre quelques clichés qui seront mis en ligne. En effet, l’essentiel des transactions débute sur des sites d’annonces immobilières. Là encore, ce sont les photos de biens meublés et décorés qui voient leur taux de clics augmenter.

Mais à l’heure de la digitalisation, la venue sur terrain d’un home-stager n’est plus obligatoire. Le virtual home staging s’offre aujourd’hui aux propriétaires. Il leur suffit de télécharger les photos des biens vides et des spécialistes se chargent de les habiller. Cette solution est tout aussi intéressante pour les clients que pour les agences immobilières car elle exige moins d’efforts, est à moindre coût et ne nécessite pas d’investissements supplémentaires.

Dans les années à venir, les avancées technologiques telles que la réalité virtuelle ou la réalité augmentée vont encore transformer ce marché du home staging. Reste à savoir si les professionnels et les clients sauront en profiter.




Loading














Recevez le meilleur de l'actu