Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hollande présente ses voeux 2014 aux religions

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 8 Janvier 2014



Hollande présente ses voeux 2014 aux religions
François Hollande recevait, dans la soirée du mardi 7 janvier, les représentants des différents cultes pour la traditionnelle cérémonie des vœux aux autorités religieuses.

L’archevêque de Paris Mgr André Vingt-Trois, le président de la Conférence des évêques de France Mgr Georges Pontier, le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly, le président du Consistoire central israélite de France Joël Mergui, le président du CFCM et recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur, le vice-président du Rassemblement des musulmans de France (RMF) Mohammed Moussaoui, et la présidente de l’Union bouddhiste de France Marie-Stella Boussemart ont été reçus à l’Elysée par le président de la République, en présence du ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

A l’issue de cette entrevue à huis clos, Dalil Boubakeur a salué la « détermination du président de lutter contre les manifestations de haine, de racisme, d'antisémitisme et même d’islamophobie ». Lors de ses vœux aux Français la veille du 1er janvier 2014, le chef de l’Etat avait marqué son intransigeance « face au racisme, à l’antisémitisme, aux discriminations », sans évoquer l'islamophobie en forte progression en 2013.

En outre, à l’issue de leur rencontre avec le chef d’Etat, les responsables religieux ont salué la fronde menée par le gouvernement contre Dieudonné. Pour Mgr Vingt-Trois, cette affaire aura ainsi été « l'occasion de rappeler que l'antisémitisme ou la dérision sur la Shoah font partie des choses qui ne se font pas, comme ne se font pas des manifestations obscènes dans une église », à l’image des actions des Femen. « S'il n'y a plus de frontières » à l'expression, « ça ne s'arrêtera jamais », estime l’archevêque de Paris.

François Hollande a assuré qu’il consulterait les représentants des religions sur les questions bioéthiques, rapporte Mgr Vingt-Trois. « Quand le président aura les résultats sur la fin de vie et la procréation médicalement assistée (PMA), dont le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE), s'est auto-saisi, il nous consultera pour avoir notre avis », a-t-il précisé. Les organisations religieuses s'étaient insurgés en septembre 2013 contre l'absence de religieux au sein du CCNE.

Lire aussi :
Vœux 2014 : pourquoi Hollande ne convainc pas
Les religieux évincés du Comité d’éthique (CCNE)
Hollande et ses vœux aux religions, le mariage pour tous zappé
Mariage gay : les religions à l’Assemblée nationale, consultées pour rien
Euthanasie : le comité d’éthique contre l’aide au suicide
Mariage gay : la procréation médicalement assistée (PMA) attendra





Loading












Recevez le meilleur de l'actu