Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Hollande contre le décrochage scolaire en banlieue

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 10 Octobre 2012



Lors de son discours à la Sorbonne, mardi 10 octobre, François Hollande a présenté ses grandes priorités en matière d’éducation. En fin d’année, le président proposera donc une nouvelle loi d’orientation dont les mesures les plus urgentes seront appliquées dès la rentrée 2013. Il s’est attardé sur différents points majeurs comme le rythme scolaire, la lutte contre le décrochage, le nombre insuffisant d’enseignants mais également sur la morale laïque.

Pour les rythmes scolaires, le président propose, avec une mise en application « dès la rentrée 2013 », la prolongation de la semaine à l’école de 4 à 4 jours et demi. Tout en déplorant le fait que l’année scolaire soit très concentrée (144 jours) et que les journées soient trop chargées, le chef de l'Etat a surtout insisté sur l’accompagnement périscolaire, l’aide aux devoirs et la pratique culturelle et sportive.

François Hollande priorise également la lutte contre le décrochage qui touche particulièrement les jeunes en banlieue et ceux issus de l’immigration. Pour cela, il propose la nomination d’ « un référent dans les collèges et les lycées professionnels à fort taux d’absentéisme », qui aura pour mission de prévenir le décrochage, de signaler les élèves qui sortent du système et d’aider leur retour dans l’établissement.

A chaque niveau d’éducation (primaire, collège et lycée), François Hollande prévoit également diverses mesures comme la scolarisation des moins de trois ans « dans les zones en difficulté », l’amélioration du passage entre le CM2 et le collège, « la complémentarité entre les formations en apprentissage et celles sous statut scolaire ».

Dans son discours, François Hollande a également appuyé la mise en place de cours de morale laïque, projet créé par Vincent Peillon . Il a tenu à préciser que cela sera fait non pour « enrégimenter » mais pour faire face « aux dérives » et être « intransigeants sur nos valeurs ». Cela confirme donc la volonté du gouvernement à éradiquer des endroits publics tout signe religieux ostentatoire.

Lire aussi :
Le Conseil de l'Europe et l'Unesco appellent à lutter contre l'islamophobie à l'école
Vincent Peillon veut des cours de morale laïque à l’école
Yom Kippour : à la mairie de Paris, laïcité à deux vitesses
Quelle laïcité? Maman, je ne peux plus être parent d'élève


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire




Loading


Inscription à la newsletter





L'actu vue par Yace